Fermer
OS

Le Raspberry Pi 3 pourrait bientôt obtenir le support officiel pour Android

Le Raspberry Pi 3, la troisième génération du populaire minuscule ordinateur de la Fondation Raspberry Pi, peut faire à peu près tout. On l’a découvert dans une coque lui permettant d’être un clone du Amazon Echo, cajolé en une set-top-box de salon, et a fourni le cerveau pour d’innombrables projets de systèmes de domotique.

Et, si l’on en croit l’activité dans un populaire projet open source, il va bientôt s’offrir une nouvelle caractéristique : la compatibilité Android. Un ajout récent au code source du Google Android Open Source Project (AOSP), le framework du système d’exploitation mobile Android de Google, suggère que le support officiel d’Android pour le Raspberry Pi 3 pourrait arriver dans les semaines ou les mois à venir.

Le changement est visible par une nouvelle entrée dans « l’arborescence des périphériques », faisant référence au Raspberry Pi 3, est apparu il y a cinq semaines dans le code source public du AOSP. Le code en lui-même n’est pas encore visible, puisque sa création a été accompagnée par le commentaire « initial empty repository » (« référentiel initial vide »), rapporte Ars Technica. Néanmoins, sa présence est une indication qu’une version compilée par Google d’Android pour le Raspberry Pi 3 est proche de voir le jour.

Le Raspberry Pi 3 pourrait bientôt obtenir le support officiel pour Android

Du matériel 100 % compatible avec l’OS

Et, ce n’est pas par hasard puisque le matériel du Raspberry Pi 3 est remarquablement bien adapté à Android. La petite carte dispose d’un processeur quadricœurs en 64 bits, de 1 Go de mémoire vive (RAM), d’une puce sans fil délivrant du Bluetooth et du Wi-Fi, et d’un stockage extensible par un port micro-SD. Elle a une prise audio de 3,5 mm, un connecteur Ethernet, 4 ports USB et un connecteur pour un écran externe.

Bien que jusqu’ici Android a été limité par Google, le support d’Android pour le Raspberry Pi 3 pourrait être perçu comme une réponse à la version Windows 10 IoT de Microsoft, que le géant de Redmond a mise à disposition en fin d’année dernière pour le Raspberry Pi. Et, avoir Android sur un Raspberry Pi n’est pas quelque chose de nouveau. En effet, par le passé un certain nombre de développeurs ont réussi à démarrer Android 6,0 Marshmallow, la nouvelle version d’Android, sur des Pi. Néanmoins, une distribution officielle peut contenir un niveau d’optimisation que l’on ne retrouve pas dans les projets non officiels. De plus, on pourrait retrouver des ressources et de la documentation qui rendraient l’installation de plus de 1,5 million d’applications d’Android plus facile.

Avec les dizaines d’offres actuelles (Chromebook, Android TV,…), et l’ajout probable du Raspberry Pi, Google est en passe d’ajouter une nouvelle étape à sa vision d’un monde dominé par Android.

Mots-clé : AndroidRaspberry PiRaspberry Pi 3
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.