close
Web

Mozilla ferme son service Persona en raison du manque d’intérêt

Mozilla a annoncé son intention de fermer son système de connexion Persona en novembre 2016. Le développeur de Firefox cite que la faible utilisation du service, et une base d’utilisateurs stagnante ont été les raisons de la décision de ne plus offrir un support pour le produit.

La première version de Persona est arrivée en juin 2011, à la suite de précédentes tentatives de concevoir un service similaire aux systèmes d’authentification tels que OpenID et Facebook Connect. Le projet a été envisagé comme un moyen d’utiliser le protocole BrowserID et ainsi offrir aux utilisateurs une procédure de connexion simplifiée qui permettrait d’éliminer la nécessité des mots de passe spécifiques au site.

Ce type de protocole protège l’utilisateur en gardant leur mot de passe lors d’une authentification sur un site. De cette façon, si le pire devait arriver et que le site est hacké, il n’y a aucun moyen pour le hacker d’accéder aux données personnelles, comme le mot de passe. Bien que l’intérêt soit fondé, le projet n’a jamais décollé de la manière dont Mozilla l’avait espéré.

En 2014, l’organisation a annoncé que le développement de Persona serait la transition entre les développeurs à temps plein à une communauté largement composée de bénévoles, selon une publication de PCWorld. En décembre dernier, la société a suggéré qu’elle pourrait mettre en œuvre une stratégie similaire en ce qui concerne son client de messagerie Thunderbird.

Mozilla ferme son service Persona en raison du manque d'intérêt

Quelques mois pour trouver une solution alternative

Il est clair que Mozilla fait le bilan de ses priorités, et déporte son implication dans des projets qui n’ont pas beaucoup de potentiel de croissance. Dans le cas de Persona, la masse globale des ressources nécessaires pour s’assurer que le service est entièrement sécurisé est trop grande, compte tenu du nombre d’utilisateurs étant comblés.

Mozilla va mettre fin au support de Persona le 30 novembre 2016. Ce laps de temps devrait, espérons-le, donner aux sites utilisant le produit le temps de trouver une alternative. Toutes les données utilisateur stockées sur les serveurs du service seront détruites pour se protéger contre la possibilité d’une violation de la vie privée.

Comme le travail est en totalité open source sur Github, les développeurs peuvent encore faire usage du code à l’avenir.

Tags : MozillaPersona
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.