Fermer
Apple

L’iPhone pourrait avoir un bouton pour un ‘mode panique’

Apple a déposé un nouveau brevet qui vous fera atteindre votre iPhone lorsque vous vous trouvez en danger. Donc, au cas où vous êtes kidnappé où si vous pensez qu’il y a des voleurs dans la maison, le nouveau brevet, relayé par BusinessInsider, intitulé “Fingerprint Activation of a Panic Mode of Operation for a Mobile Device” (“Activation par le doigt d’un mode panique sur un dispositif mobile”), décrit un bouton qui peut discrètement appeler à l’aide.

Alors que la technologie Touch ID d’Apple permet actuellement de déverrouiller votre smartphone, le brevet concernant ce “mode panique” décrit la possibilité d’attribuer une empreinte digitale “secrète”, qui va verrouiller le smartphone et déclencher d’autres choses, comme prendre une photo, lancer l’enregistrement audio et envoyer un message d’urgence.

Si cela ne va pas empêcher votre smartphone d’être volé, ce brevet sera utilisé pour les moments où vous craignez pour votre propre sécurité, déclenchant une réponse automatique avec seulement votre “empreinte secrète”.

L'iPhone pourrait avoir un bouton pour un 'mode panique'

Une simple évolution de la technologie 3D Touch ?

Le brevet décrit également la possibilité d’utiliser des empreintes différentes pour diverses applications ou fonctionnalités de l’une d’elles, comme appeler un être cher avec votre index, ou lancer l’ouverture de l’application de messagerie avec votre pouce gauche.

Bien sûr, à ce stade il ne s’agit là que d’un brevet, et Apple pourrait ne jamais l’introduire dans de futurs iPhone. Mais, elle peut finir par être une mise à jour de la technologie Touch ID, déjà présentée dans les iDevices de la firme de Cupertino. Celle-ci est actuellement utilisée pour déverrouiller votre dispositif, ou se connecter à l’App Store.

Mots-clé : brevetiPhoneTouch ID
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.