Fermer
Actualités

Tor Messenger, une application de messagerie multi-plateforme anonyme

La vie privée en ligne est une préoccupation permanente pour une personne vivant à l’ère du numérique. Ou du moins, ça devrait l’être. Le navigateur Tor Browser est de plus en plus populaire, et a été l’un des principaux moyens d’accès à Internet sans laisser de traces et de renseignements personnels durant la navigation.

La dernière nouveauté du projet Tor est Tor Messenger, un client de messagerie qui permet de crypter un message, que ce soit le texte et les informations d’identification de l’expéditeur. L’application de messagerie de Tor prend également en charge les applications que vous utilisez déjà, afin que vos conversations restent anonymes et introuvables, peu importe vos motivations ou votre application de messagerie préférée.

La première chose à savoir est que Tor Messenger est encore en version bêta. Comme avec tout produit bêta, jusqu’à une version officielle et définitive, les caractéristiques ne sont pas garanties pour fonctionner sans risques, et vous pourriez rencontrer des bugs lors de son utilisation. Concernant la vie privée, les problèmes pourraient aller à l’encontre du projet lui-même. Le projet Tor à ses fans et ses détracteurs, et il faut évidemment utiliser Tor Messenger avec prudence pendant que l’application est encore en version bêta.

Malheureusement, la possibilité d’envoyer des messages cryptés, anonymes sur des applications populaires à travers Tor Messenger à un prix. Si les utilisateurs peuvent envoyer des messages sur Google Talk, Facebook, Twitter, Yahoo et bien d’autres applications avec Tor Messenger, et alors que l’expéditeur bénéficie de certaines promesses sur la vie privée et la sécurité de l’information, toutes les données du contact sont finalement disponibles sur le serveur reliant la conversation. L’objectif global du projet Tor concerne l’anonymat et l’intimité, et cela pourrait suffire grâce aux procédures de routage anonymes du réseau Tor.

Tor Messenger, une application de messagerie multi-plateforme anonyme

Attention il y a des risques

Le projet Tor admet qu’il y a des risques associés à la plateforme de messagerie sécurisée en version bêta. “S’il vous plaît, notez que ce communiqué de presse est destiné aux utilisateurs qui souhaitent nous aider avec le produit, mais en même temps qui comprennent également les risques liés à l’utilisation du logiciel bêta”, écrit un développeur de Tor, Sukhbir Singh, sur le blog de la firme. Si vous êtes intéressés à tester Tor Messenger pendant qu’il est en version bêta, vous pouvez télécharger le client pour Linux, Windows et Mac OS X.

À contrario, si vous ne voulez pas transmettre des informations à un réseau plus ou moins flou, il faudra attendre la sortie officielle de Tor Messenger une fois la phase de bêta test terminée. Après cette phase initiale, Tor Messenger va forcément devenir un client de messagerie multi-plateforme à succès. Vous serez en mesure de garder vos données en toute sécurité !

Mots-clé : TORTor Messenger
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.