Fermer
OS

Windows RT va disposer du menu Démarrer de Windows 10

Microsoft a sournoisement embarqué dans Windows RT une populaire caractéristique permettant à tous ceux se sentant exclus d’avoir un OS qui ressemble à Windows 10. Relayée par WinSuperSite, la tant attendue Windows RT 8.1 Update 3 va apporter un menu Démarrer semblable à celui sous Windows 10, pour la Surface RT et la Surface 2. Un tel ajout va permettre de réjouir les utilisateurs, qui jusqu’ici ont été déçus de ne pas voir leur tablette Surface être dotée de nouvelles caractéristiques.

Le menu Démarrer de Windows RT n’est pas le menu Démarrer de Windows 7, ni celui de Windows 10. Au lieu de cela, il est essentiellement le même menu Démarrer que l’on a retrouvé au début des premières versions preview de Windows 10. L’écran d’accueil de Windows 8 utilise une API connue comme DirectUI. Celle-ci n’est pas publiée et n’est pas disponible pour les développeurs tiers. C’est quelque chose qui a été utilisé par Microsoft pour construire des composants clés de l’interface utilisateur de Windows 8. Les premières builds de Windows 10 ont également utilisé DirectUI pour le menu Démarrer, mais à un certain moment au cours du développement de Windows 10, le menu Démarrer sous DirectUI a été remplacé par celui construit en utilisant l’API XAML. Ceci est la même technologie que les applications tierces utilisent.

Mettre la main sur la nouvelle mise à jour est aussi facile que d’aller dans Windows Update. Cependant, les propriétaires de la tablette de Microsoft sont invités à être patients, car la firme de Redmond va pousser Windows RT 8.1 Update 3 par vagues. Bien que très intéressant, cette mise à jour n’est pas vraiment une surprise, puisque Gabriel Aul, directeur de la section système d’exploitation chez Microsoft, a révélé en juillet dernier que la mise à jour arriverait au mois de septembre, plus d’un mois après les débuts de Windows 10.

Windows RT va disposer du menu Démarrer de Windows 10

Il faut s’y faire avec la puce ARM

Windows RT est arrivée sur scène avec la toute première tablette Surface, et a été largement conspuée attribuable à une pléthore de problèmes, telle que l’incapacité d’attirer les développeurs, et la commercialisation des périphériques à des prix élevés.

L’idée derrière Windows RT était de permettre aux fabricants de s’éloigner des puces Intel et adopter pleinement les puces ARM, qui avaient le potentiel de baisser les coûts et offrir une meilleure autonomie pour les périphériques l’intégrant.

Malheureusement, la mise à jour ne semble pas apporter de nombreuses autres fonctionnalités, mais Windows RT “ressemble” un peu plus à Windows 10 ainsi. Néanmoins, vous n’aurez pas toutes les nouvelles fonctionnalités du tout dernier OS de Microsoft. Par exemple, il n’y a pas de support pour l’assistant vocal Cortana, pas de Microsoft Edge, le nouveau navigateur Web, et peut-être le plus important, pas de support pour les applications universelles (Universal Windows app). En d’autres termes, les utilisateurs continuent à être limités à l’exécution des applications de Windows Store qui ont été développées pour Windows RT.

Cette mise à jour vous suffit-elle ?

Mots-clé : MicrosoftWindows 10Windows RT 8.1
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.