close
Objets connectés

Toshiba dévoile ses trackers d’activité Silmee W20 et W21

Il n’y a pas pénurie de trackers d’activité physique sur le marché que vous pouvez porter sur votre poignet ou clipser à votre chemise, votre ceinture ou votre poche, dans le but de garder une trace de votre nombre de pas quotidiens, de la distance parcourue et d’autres statistiques utiles pour rester en bonne santé.

Mais la gamme de trackers de santé Silmee de Toshiba va un peu plus loin. Plus tôt cette année, la société a introduit un dispositif Silmee qui peut mesurer la température de la peau, la fréquence cardiaque, les mouvements, la qualité du sommeil, et plus encore. Ce dernier est destiné aux chercheurs et aux professionnels de la santé, et il propose des mesures plus précises qu’un traditionnel dispositif réservé aux consommateurs. À titre d’exemple, le capteur de fréquence cardiaque offre une fonctionnalité d’électrocardiogramme.

Aujourd’hui, Toshiba exhibe quelques nouveaux trackers de santé que vous pouvez porter comme un bracelet : le Silmee W20 et le W21.

Toshiba dévoile ses trackers d'activité Silmee W20 et W21

Bien plus qu’un tracker d’activité

Le premier de la série est le Silmee W20, qui va être en mesure de suivre votre activité, votre sommeil, et également de détecter la fréquence du pouls. Il permet également de mesurer la lumière ultraviolette. Le second, nommé Silmee W21, va disposer d’un GPS intégré, lui permettant de géolocaliser le porteur très précisément, et ainsi fournir des informations plus précises sur le nombre de pas et la distance parcourue.

Les deux modèles peuvent envoyer des données à une application mobile autonome.

Toshiba lance ses nouveaux dispositifs portables au Japon. On ne sait pas s’ils seront disponibles dans d’autres régions de sitôt…

Tags : Silmee W20Silmee W21Toshiba
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.