Fermer
Tests

MWC’15 : prise en main de la LG Watch Urbane LTE

La LG Watch Urbane LTE est une montre un peu bizarre. En effet, si la LG Watch Urbane LTE partage le nom de la nouvelle LG Watch Urbane, elle ne fonctionne pas sous Android Wear, et a une conception légèrement différente.

Cette smartwatch circulaire utilise la propre plateforme portable de LG, la Wearable Platform, basée en partie sur la plateforme webOS que la marque sud-coréenne a acquise en 2013. Du côté de la conception, la montre dispose de davantage de boutons que sa petite sœur sous Android Wear, puisque trois boutons ornent le côté droit de la montre. Mais, la raison de l’existence de cette montre peut sembler un mystère pour beaucoup.

La simple raison est que LG voulait regrouper son service de paiements avec la connectivité LTE et la puce NFC. Malheureusement, cette fonctionnalité pourrait être peu répandue dans le monde en matière de support. En effet, il y a de bonnes chances que cette montre n’offre pas toutes les fonctionnalités en premier lieu, selon votre région.

Nous avons vu beaucoup de smartwatches Android Wear au cours des huit derniers mois, mais aucune d’elles n’arrive à truster la première place des ventes. Il y a beaucoup de raisons à cela, dont l’une est la source de confusion de l’interface mobile de Google. Android Wear obstrue l’écran avec d’innombrables cartes de notifications de Google Now, qui sont difficiles à contrôler et impossibles à prédire. Vous ne savez pas vraiment ce que l’écran suivant va afficher lorsque vous naviguez sur une montre Android Wear, et ce n’est pas amusant.

Bien que LG ait fait confiance à Google jusqu’ici pour ses montres connectées, la firme a reconnu certaines défaillances logicielles. Avec la Watch Urbane LTE, elle souhaite en résoudre.

LG Watch Urbane LTE : prise en main vidéo

LG Watch Urbane LTE : conception

La LG Watch Urbane LTE est un dispositif beaucoup plus trapu que la plupart des smartwatches aujourd’hui sur le marché. Elle a des bords plus épais, des gros boutons sur le côté et s’avère être un peu trop grossière sur le poignet. Venant de quelqu’un qui porte une montre quotidiennement, il est évident que la taille de celle-ci est quelque chose qui me saute aux yeux dès le début.

LG Watch Urbane LTE : vue de face

Néanmoins, sa conception métallique est très soignée, et lui donne un look assez premium. En jouant avec le fermoir du bracelet, vous remarquez que la montre connectée est parfaitement maintenue sur votre poignet.

LG Watch Urbane LTE : poignet
LG Watch Urbane LTE : bracelet

Et, l’épaisseur est logique si l’on considère ce qu’il y a dedans: une puce LTE pour vous permettre de passer des appels et de recevoir de la data, où que vous soyez, une puce NFC dédiée aux paiements et un capteur de fréquence cardiaque en dessous pour le suivi de votre santé.

LG Watch Urbane LTE : vue de dessous

Donc, elle est grosse et lourde, mais étant donné la technologie sous le capot, cela à un minimum de sens.

La nouvelle montre fonctionne sur un processeur Snapdragon 400, couplé à 1 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage interne, et une batterie de 700 mAh. De plus, elle dispose d’une connectivité LTE, d’un capteur de fréquence cardiaque, d’un accéléromètre, d’une puce NFC, et d’un écran P-OLED de 1.3 pouce offrant une résolution de 320 × 320 pixels.

LG Watch Urbane LTE : écran

LG Watch Urbane LTE : interface

C’est là que les choses se compliquent. Il est très dur de décrire comment utiliser la Watch Urbane LTE lorsque vous la prenez en main pour la première fois. Le bouton physique central va toujours vous ramener sur l’écran d’accueil, et le bouton au-dessus permet d’accéder aux réglages rapides. Ainsi, au lieu de la pagaille de notifications Android Wear, la Watch Urbane LTE dispose d’un bouton qui vous emmène à une liste déroulante d’applications. Mais à part tout ça, c’est un peu le cafouillis pour l’utiliser.

LG Watch Urbane LTE : boutons
LG Watch Urbane LTE : écran d'accueil

La confusion de l’interface est accentuée par la nécessité d’utiliser le tactile de temps en temps. Par exemple, le menu des applications a besoin d’être défilé pour être utilisé, mais les boutons physiques ne fonctionnent pas avec ce dernier. Au lieu de cela, il est nécessaire de balayer l’écran.

LG Watch Urbane LTE : liste des applications

Les applications elles-mêmes sont étranges, même si celles-ci sont adaptées à l’écran circulaire P-OLED de 1.3 pouce.

Mais, en naviguant au travers de l’interface, on sent que celle-ci est plus lente que sur la plupart des smartwatches. De plus, il n’est pas toujours facile de glisser d’un endroit à l’autre.

LG Watch Urbane LTE : écran d'appels

Passer des appels avec la montre est une action que les utilisateurs ne vont pas faire quotidiennement, bien que l’interface pour la faire soit assez simple à utiliser. Recevoir les appels va probablement être un moyen plus facile de l’utiliser, et la batterie ayant une capacité doublée par au modèle sous Android Wear, devrait assurer une autonomie décente malgré cette caractéristique.

C’est une autre caractéristique où la LG Watch Urbane LTE est déroutante. Bien qu’elle soit capable de fonctionner en parfaite autonomie, des actions comme le contrôleur de la musique par exemple, nécessite une connectivité à smartphone si l’on souhaite avoir davantage d’informations.
S’il n’est pas présent, mais jumelé, les deux peuvent partager des informations à travers le cloud. Mais, on peut se demander pourquoi vous voudriez acheter cette option qui est plus chère que la G Watch Urbane basée sur Android Wear.

LG Watch Urbane LTE : verdict

Je ne pense pas que la LG Watch Urbane LTE fasse beaucoup de vagues sur le marché des smartwatches, au moins à l’échelle mondiale. Peut-être que dans des endroits où les wearables LTE sont plus répandus, elle aura plus de succès, surtout si elle peut être utilisée pour les paiements sans qu’elle soit synchronisée à un smartphone. C’est peut-être une raison pour laquelle elle est lancée en Corée du Sud en premier.

LG Watch Urbane LTE

Mais il semble que LG a surtout lancé un premier dispositif portable capable de contrer Android Wear. Quoi qu’il en soit, elle est plus grande, et semble plus être un prototype qu’un projet pour le grand public. Ce qui m’inquiète c’est d’ailleurs son support à long terme.

Autrement dit, la Watch Urbane LTE n’est pas susceptible d’être la chose qui manquait à votre poignet.

Mots-clé : LGWatch UrbaneWatch Urbane LTEwebOS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.