close
Smartwatches

Pour compliquer les choses, la LG Watch Urbane ne fonctionne pas sur Android Wear

LG a décidé que les smartwatches n’étaient pas un secteur assez difficile à comprendre, et très fragmenté, et a donc lancé la Watch Urbane LTE … sans Android Wear. Au lieu de cela, il va disposer de la propre “Wearable Platform” de LG, qui est susceptible d’être une version mutante du système webOS acquis auprès de HP. Elle va également donner du fil à retordre en terme de conception, puisque la Watch Urbane sortit il y a quelques jours, essaie de tromper vos amis en pensant qu’il s’agit d’une montre “standard”. C’est peut-être la plus ambitieuse de la fratrie, associant un style moderne à la sophistication d’une montre traditionnelle, tout en ajoutant un haut
niveau de performances.

L’écran est de taille similaire aux montres LG sous Android Wear, avec un écran Plastic-OLED de 1.3 pouce offrant une résolution de 320 x 320 pixels, et lui procurant une densité de pixels de 245 ppi.

Le grand changement provient de la capacité de passer et recevoir des appels sur votre poignet, au même titre que l’envoi et la
réception des SMS. De plus, elle offre une connectivité 4G/LTE à l’appareil, sans que le smartphone soit connecté. Il y a un moniteur de fréquence cardiaque à l’arrière, et la montre est robuste, puisque celle-ci a un indice de protection, IP67. Cela signifie qu’elle est adaptée au tout-terrain, en étant résistante à la poussière, aux projections d’eau, et à une immersion dans 1 m d’eau pendant 30 minutes.

LG Watch Urbane

Malheureusement même si elle intègre plusieurs capteurs de mouvements qui font d’elle un parfait coach interactif, elle est néanmoins dépourvue d’une puce GPS. Cela implique qu’elle va s’avérer beaucoup moins précise lorsque vous allez l’utiliser pendant vos courses à pied.

La taille de la batterie est intéressante, notamment face à la capacité de 410 mAh de la LG G Watch R. La Watch Urbane arrive avec une batterie de 700 mAh, et combinée avec sa propre plateforme mobile, cela pourrait permettre de disposer d’une autonomie de plusieurs jours, et ce par rapport à l’actuelle montre connectée de la firme coréenne.

Concernant les autres spécifications, eh bien, celles-ci sont très similaires aux smartwatches Android Wear, avec un processeur Qualcomm Snapdragon cadencé à 1.2 GHz, 1 Go de mémoire vive, 4 Go de mémoire interne, une connectivité Bluetooth 4.0 et une puce NFC.

LG Watch Urbane : détails

webOS : une plateforme pour les smartwatches

CNET rapporte que LG Wearable Platform est basée sur webOS, mais quand The Verge a questionné LG sur le système d’exploitation, la firme coréenne a déclaré que ce n’était pas webOS. C’est peut-être une question de sémantique, puisque si le logiciel est basé sur webOS, cela ne signifie pas nécessairement que c’est webOS.

webOS a été à l’origine un système d’exploitation mobile conçu pour les smartphones Palm, avant que HP ne décide d’acquérir Palm Inc, et d’adapter la plateforme aux tablettes. Ensuite, HP a annulé l’ensemble du programme après des ventes lamentables de la tablette HP TouchPad. LG a ensuite acquis une grande partie de la technologie derrière webOS, et l’utilise désormais pour alimenter ses Smart TV.

La société a également commencé à montrer un prototype d’une smartwatch basée sur webOS au CES en janvier dernier, indiquant que LG pourrait avoir des plans pour étendre l’utilisation de la plateforme et créer un écosystème permettant à LG d’avoir davantage de contrôle sur les smartwatches de l’entreprise.

LG Watch Urbane : pas de Android Wear

Samsung adopte une approche similaire avec Tizen, un système d’exploitation basé sur Linux et disponible pour certains smartphones Samsung, smartwatches, appareils photo, et téléviseur.
Cela ne signifie pas que LG va abandonner Android Wear, et devrait continuer à commercialiser des montres connectées avec l’OS de Google. Même la version non-LTE de la G Watch Urbane exécute Android Wear. Alors, pourquoi utiliser un système d’exploitation différent pour la G Watch Urbane LTE ? Peut-être parce Android Wear n’offre pas de capacités cellulaires.

LG parle beaucoup sur le fait que vous serez en mesure d’utiliser la montre pour les paiements mobiles grâce à la technologie NFC, ainsi que Push-To-Talk (PTT), qui vous permet d’utiliser la montre comme un talkie-walkie. Le plus triste c’est qu’à la fois la fonctionnalité devra être activée dans votre région, et qu’elle ne fonctionnera probablement pas hors de la boîte.

Nous ne savons toujours pas quand la LG Watch Urbane LTE sera libérée – ou si elle sera disponible à l’extérieur de la Corée du Sud – mais nous devrions avoir toutes les informations lors du Mobile World Congress qui débute ce lundi.

Tags : Android WearLGMWC 2015Watch Urbane
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.