Fermer
Mobile

MWC’14 : InkCase offre un écran de E-Ink à l’arrière de votre smartphone

L’attrait numéro un des Yotaphones est très certainement ses deux écrans : un écran tactile classique sur la façade avant, et un écran E-Ink à l’arrière. Ce dernier est utilisé pour afficher des images statiques comme des cartes, des billets ou des notes. Mais que faire si vous ne voulez pas changer le téléphone que vous avez ? Errant dans le salon au Mobile World Congress 2014, voilà que je tombe nez-à-nez avec le InkCase de Oaxis, qui permet de faire de votre smartphone actuel un réel Yotaphone.

La coque se connecte via la technologie Bluetooth Low Energy à votre téléphone. Elle interagit avec des applications dédiées, exclusivement installable depuis la boutique d’application de Oaxis. En effet, Oaxis a créé une suite d’applications, et un SDK open source, permettant aux utilisateurs “d’interagir” avec la coque. Il s’agit notamment d’une application e-reader, une galerie d’images et une application dédiée au sport, qui ont toutes été développées pour être démontrées lors du salon.
L’application de sport affichait une page semblable à RunKeeper, qui peut être actualisée tous les 5 à 60 secondes. En outre, les applications pour les notifications, comme la météo, et la bourse sont également disponibles. Un bouton en-dessous de l’écran permet notamment de faire tourner la page d’un e-book.
Le plus avec cet écran E-Ink est qu’il continue à afficher la dernière image, même après que votre smartphone n’est plus de batterie. Idéal pour garder un billet à la main en cas de besoin.

MWC'14 : InkCase offre un écran de E-Ink à l'arrière de votre smartphone

Les écrans que j’ai vus étaient clairs, certes peut-être pas aussi bon que celui d’un Kindle, mais bien assez pour être capable d’afficher une image avec un taux de rafraîchissement rapide.

Cette coque ajoute environ 50 grammes au poids de votre appareil, et sur ​​l’iPhone, elle a pour effet de doubler son épaisseur. En termes de taille et poids, voyez cela comme une coque offrant une batterie externe. Elle dispose de sa propre énergie, mais l’autonomie annoncée de quatre jours est décevante. Oaxis produira une coque InkCase pour l’iPhone 5 et 5S, le Galaxy S4 – probablement le S5, le Galaxy Note 2 et 3, ainsi que le Nexus 5.

Les InkCases sur l’iPhone et les Galaxy Note viennent se clipser sur le smartphone en lui-même, mais la version pour le Galaxy S4 incruste directement l’écran E-Ink dans un étui à rabat, dans un style similaire à la Flip Cover de Samsung. Les tailles d’écran varient aussi, avec un écran mesurant 4,3 pouces pour les Galaxy Note et 3,5 pouces sur l’iPhone.

Oaxis met en vente actuellement sur son propre site web le InkCase i5 dédié à l’iPhone et le InkCase N2 pour le Note 2. Les autres versions suivront prochainement. Le prix a été fixé à 130 dollars, ce qui est assez cher, étant donné que vous pouvez acheter un Kindle pour moins de la moitié de ce chiffre.

Mots-clé : E-InkInkCaseMWC 2014Oaxis
Dominique Siacci

L’auteur Dominique Siacci

Je suis passionné par le monde de l’IT et des startups, et j’en ai d’ailleurs co-fondé une dans le domaine des applications mobile en 2009 après des études de développement informatique.