close
Mobile

CES’14 : le Projector Hotspot de ZTE est vraiment étonnant

Vous avez été emballé par le Eco-Mobius, l’alternative au concept modulaire du Project Ara ? Vous souvenez de l’annonce de ZTE concernant son smartphone Grand S2 ? De la BlueWatch ? Et bien, peut-être que le meilleur gadget, le plus excitant, est parfois celui auquel vous n’avez jamais pensé.
Il semblerait que ce soit le cas avec le Projector Hotspot, également conçu par ZTE, qui a été dévoilé au CES 2014. Alors que le dispositif a été discrètement annoncé aux côtés du Grand S2, il apparaît qu’il soit bien plus qu’un simple objet technologique qui n’a d’intérêt que pour un salon afin d’épater la galerie. C’est en tout cas ce que laisse suggérer la prise en main de The Verge.

En surface on pourrait penser que c’est un objet “ringard”. Un hotspot Wi-Fi avec un projecteur intégré. Non mais allo quoi ! Peut-être, mais le dernier jouet de ZTE a fini par être un des plus cool des produits, les plus polyvalents, qui a été annoncé au CES. C’est simple boîtier carré sans aucune prétention, mesurant 12,7 cm de large et de haut, contre 2,54 cm d’épaisseur.
Sur le dessus un écran capacitif tactile de 4 pouces offrant une résolution de 800 x 480 pixels, avec l’ensemble des traditionnels touches que l’on retrouve sur un dispositif Android – retour arrière, accueil et options.

Projector Hotspot de ZTE

Alors que l’on pourrait penser qu’il s’agit d’une version rétrécie d’une tablette – on fait bien devenir les smartphones des tablettes aujourd’hui alors pourquoi pas l’inverse – mais bien un dispositif à part entière sous Android 4.2 que ZTE qualifie l’expérience certes comme une tablette, mais qui est comparable à n’importe quel smartphone avec son écran de 4 pouces. Bien évidemment, il y a un accès au Google Play, ainsi qu’à Gmail, Google Drive, et tous les autres habituelles applications de Google Apps.

Sur le côté de la boîte, une fente permettant d’insérer une carte SIM, où une carte 4G LTE peut être insérée, permettant au Projector Hotspot d’être un véritable hub sans fil pour un maximum de huit appareils.

Possibilité de mettre une carte SIM

Mais, si jusque-là vous pourriez faire tout ça avec votre smartphone ou votre tablette, voici où ce dispositif se démarque. Tout le contenu stocké sur n’importe quel smartphone ou tablette connectée au Projector Hotspot peut être diffusé à l’aide d’un projecteur DLP. Il est capable de produire une image avec une taille jusqu’à 120 pouces. Même dans des conditions très lumineuses comme celles du CES, la projection était de très bonne qualité indique The Verge.

Le Projector Hotspot arrive avec un projecteur DLP

Application permettant de gérer la projection

Bien évidemment certains préféreront pousser du contenu sur leur télévision, mais avoir tout ceci dans une petite boîte, facilement transportable, c’est clairement que du bonheur. Et puis, lorsque vous avez terminé votre film, vous pouvez jouer à Angry Birds, ou encore consulter vos e-mails.

Oh, et à l’intérieur une batterie de 5000 mAh, qui va vous permettre de recharger votre smartphone ou votre tablette si elle est connectée, ce qui en fait une batterie portable également.

Outre ces caractéristiques, le Projector Hotspot offre également un port HDMI, une prise casque et une prise de sortie audio, ainsi qu’une connectivité Bluetooth et Wi-Fi.

Le Projector Hotspot offre également un port HDMI, une prise casque et une prise de sortie audio

Malheureusement, la chose frustrante, c’est que ZTE n’est pas dans la capacité de fournir une date de sortie exacte pour ce dernier, et à préciser qu’il arriverait aux États-Unis courant de cette année. Autrement dit, sur notre territoire il va falloir attendre de très longs mois… Bien sûr, son succès dépend du prix, mais c’est aussi encore un mystère.

Pensez-vous qu’un tel dispositif aurait son utilité chez vous ?

Tags : AndroidCES 2014Projector HotspotZTE
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.