Fermer
ActualitésGoogle

iGoogle va s’arrêter dans 30 jours ! My Yahoo à la fête ?

En 2005, Google a lancé iGoogle, une page d’accueil personnalisée pour les gens qui voulaient une alternative, simplifiée, à la page d’accueil de Google sans avoir à passer par des dizaines de plugins. Cet ajout a permis à des millions d’utilisateurs d’ajouter toutes sortes de “gadgets” pour rendre leurs pages plus utile. Ainsi, nous avons en mesure d’ajouter des widgets liés à la productivité, jouer à des jeux, suivre l’actualité, etc … et ce directement sur une page d’accueil remaniée. Beaucoup de gens ont adoré.

Cependant, depuis ses débuts, tout l’écosystème de Google a changé, et la nécessité d’une page d’accueil personnalisée a tout simplement diminué, surtout lorsque les navigateurs se sont améliorés. Bien sûr, certaines personnes préfèrent encore avoir une vraie page d’accueil pour ne pas bouleverser leurs habitudes, et il y a beaucoup d’utilisateurs qui aimeraient voir iGoogle devenir leur page de choix pendant encore quelques temps. Cependant, pas assez de gens pour convaincre le géant de la recherche.

Google a annoncé en juillet 2012, dans la période sombre des annonces brutales de la fermeture de divers services – je pense bien évidemment à Google Readerqu’elle allait tout simplement stopper et fermer iGoogle, dans le cadre de l’un de ses “nettoyage de printemps”. Google a révélé qu’il allait rendre indisponible iGoogle pour tous, le 1er novembre 2013, qui à ce jour est très proche d’arriver.

“Nous avons initialement lancé iGoogle en 2005 avant que quiconque puisse imaginer pleinement la façon dont le web d’aujourd’hui serait, et que les applications mobiles permettraient de disposer des informations personnalisées en temps réel très facilement”, écrit à l’époque Matt Eichne, de Google. Il avait également ajouter qu’avec des applications modernes qui fonctionnent sur ​​des plateformes comme Chrome et Android, la nécessité d’iGoogle s’est érodée au fil des années, et clôturant par : “les utilisateurs auront 16 mois pour ajuster ou exporter leurs données”.

À partir d'aujourd'hui, les utilisateurs de iGoogle sont désormais accueillis par un message sur le fait que le service va fermer ses portes dans 30 jours

Lorsque Google a annoncé qu’il allait stopper iGoogle, les utilisateurs ont créé des pétitions pour tenter de convaincre la firme de Mountain View qu’il s’agissait d’une grave erreur, et que la communauté qui utilisait le “service” était bien plus nombreuse que ce qu’ils pouvaient immaginer. Mais tous les utilisateurs de Google Reader le savent, ces choses ne fonctionnent généralement pas…

Bien conscient de la mort imminente de iGoogle, Yahoo a annoncé une nouvelle version de son produit similaire, My Yahoo, le mois dernier, avec une fonction d’importation de iGoogle… Pas bête 😉
Il reste donc 30 jours pour faire le deuil de iGoogle, et abandonner le fait qu’une page d’accueil doit comporter des centaines de widgets, ou tout simplement migrer sur My Yahoo ! À moins que Google réussisse à apporter très rapidement Google Now en une version de bureau…

Mots-clé : Google NowiGoogleMy Yahooyahoo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.