Fermer
MobileSmartwatches

Surprise ! On dirait que Google planifie sa smartwatch depuis plus d’un an

Alors que la guerre des smartwatchs monte peu à peu en pression, Google semble avoir travaillé tranquillement sur son propre dispositif depuis plus longtemps que quiconque n’avait imaginé. En effet, il y a presque 2 ans, WIMM Labs a publié la WIMM One, l’une des premiers smartwatches Android. Plusieurs mois plus tard, l’entreprise a fermé ses portes et remplacé la plupart de son site web avec ce message :

Almost three years ago WIMM set out to make information more personal, accessible, and connected. The WIMM One proved the concept and inspired many to take a fresh look at wearable technology.

During the summer of 2012, WIMM Labs entered into an exclusive, confidential relationship for our technology and ceased sales of the Developer Preview Kit. Existing WIMM One owners can continue to synchronize their devices at this time as well as contact us at help@wimm.com.

We’d like to thank all of our developers for their interest and willingness to experiment with our platform and look forward to exciting advances in the wearable market.

Google a confirmé l’acquisition de WIMM Labs l’année dernière. Au moment où le message sur son site Internet mentionne qu’elle avait conclu un partenariat exclusif sans donner plus de détails, il est maintenant clair que ce partenaire qu’est Google, plutôt que d’Apple comme certaines rumeurs l’avaient initialement supposé, est une aubaine pour WIMM Labs.

Si depuis quelques mois il est mentionné que Google élabore sa propre smartwatch, avec tout un tas de brevets, il ne fait aucun doute que la firme de Mountain View travaille et développe un tel dispositif. Google a également fait allusion à une gamme de dispositifs mobiles Android par le passé, notamment lorsque le PDG, Larry Page, a laissé échapper pendant une annonce des bénéfices trimestriels cette année que les Glass fonctionnerait sur son OS accessible sur smartphone et tablette, et que Android est “assez transportable à travers les dispositifs”.

La WIMM One était le premier concept provenant de WIMM Labs avant que la société ne soit rachetée par Google

WIMM Labs a commencé à développer sa propre plateforme basée sur Android pour les écrans mobiles, semblable à ce que propose les Google Glass, avant de créer la WIMM One en 2011 : une smartwatch disposant de Android 2.1 qui a été destinée aux développeurs comme une sorte de pré-lancement avant une commercialisation plus large. La WIMM disposait de la technologie Bluetooth et Wi-Fi 802.11 b/g, et embarquait 256 Mo de mémoire vive ainsi que d’un processeur cadencé à 667 MHz, et utilisait une technique de rafraîchissement de l’écran une fois par minute afin d’économiser la batterie. Elle disposait également de ses propres applications via un “Micro App Stor” – installé et géré par les utilisateurs via un tableau de bord basé sur le Web. Les développeurs Android disposaient d’une API personnalisée pour adapter leur application à un petit écran couleur de 16-bits.

Bien entendu, Google est resté bien discret après cette acquisition pour rester à travailler tranquillement sur ses projets. Si la firme de Mountain View a développé sa propre smartwatch il est peu probable qu’elle arrive à lancer celle-ci avant d’autres constructeurs, puisque la firme sud-coréenne Samsung a prévu de dévoiler sa propre smartwatch Galaxy Gear le 4 septembre prochain lors d’un évènement dédié à la presse avant l’IFA à Berlin.
Beaucoup d’autres smartwatches sous Android ont décidé de passer par du crowdfunding via des sites comme Kickstarter, et également voir de tels dispositifs prévus dans les roadmaps d’autres constructeurs. Pendant ce temps, la rumeur de l’iWatch d’Apple reste insaisissable.

Pour le moment seul Sony apporte une expérience utilisateur remaniée de Android sur sa smartwatch

Si Google ne construit pas sa propre smartwatch, l’acquisition de XIMM Labs pourrait être un moyen de l’aider à développer une version personnalisée d’Android conçue pour les dispositifs mobiles dédiés au poignet, que la firme pourrait alors offrir aux constructeurs la même manière qu’elle le fait actuellement avec Android.
Compte tenu de l’intérêt croissant des smartwatches par les constructeurs, petits et grands, cela pourrait être la meilleure stratégie pour la croissance de la plateforme à long terme.

Préférez-vous que Google dévoile sa propre smartwatch, ou que la firme travaille fortement sur une version Android dédiée aux montres connectées ?

Mots-clé : AndroidGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.