Fermer
MobileOS

HTC voit un nouvel OS comme un moyen de renforcer sa présence en Chine

Un rapport publié par le Wall Street Journal affirme que HTC travaille sur son propre système d’exploitation dédié aux smartphones, qui lui servira à accroître sa part de marché en Chine. Citant des sources anonymes, le WSJ affirme que le projet est supervisé par Cher Wang, président de HTC, et est actuellement en discussion avec le gouvernement chinois et la publication d’un livre blanc indiquant que l’industrie est trop tributaire d’Android, le système d’exploitation de Google.

Bien qu’il n’y ait pas de détails techniques solides dans le rapport, telles que la plateforme sur laquelle le nouvel OS sera développé, il est indiqué que le nouveau logiciel intégrera des applications spécifiques à ce que la Chine impose, telles que des applications dédiées aux réseaux sociaux comme Weibo, de la même façon que Apple l’a fait avec Facebook et Twitter sur iOS.

C’est loin d’être le premier nouveau système d’exploitation dont on entend parler cette année, puisque plusieurs autres entreprises, telles que Mozilla – Firefox OS – ou encore Samsung – Tizen, travaillent également à briser la mainmise de Google sur le secteur. Il peut sembler étonnant que HTC a décidé de suivre sa propre voie au lieu de choisir une alternative existante telle que Firefox OS, mais la nature ouverte du nouvel OS de Mozilla est toute aussi attrayante pour les responsables chinois comme Android.

HTC voit un nouvel OS comme un moyen de renforcer sa présence en Chine

Bien qu’ils partagent la même langue et la proximité géographique, les liens entre le taïwanais HTC et la Chine ne sont pas si forts et cette évolution pourrait, selon les analystes, fortement modifier les finances de l’entreprise à l’avenir. Les fusions avec des entreprises chinoises comme Huawei et Lenovo ont été proposées comme un moyen d’ouvrir le marché chinois, mais en développant un nouveau système d’exploitation spécifique à la Chine, HTC pourrait éviter une telle solution radicale.

Peut-être la partie la plus révélatrice du rapport est qu’il n’y a aucune mention du PDG de HTC, Peter Chou. Récemment caractérisé par Reuters comme un patron difficile, impulsif, mais talentueux, celui-ci a été blâmé pour les déboires financiers de la société au cours de l’année écoulée. L’implication de Cher Wang avec ce projet pourrait être un signe qu’elle joue un rôle plus actif dans le développement de l’entreprise ?

Apparemment, le nouveau système d’exploitation de HTC est déjà à l’essai et les premiers smartphones disposant de ce dernier pourrait être lancés avant la fin de l’année.

Mots-clé : AndroidchineHTC
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.