Fermer
ActualitésWeb

L’alternative à Google, DuckDuckGo, a reçu près de 3,1 millions de requêtes hier … merci PRISM

La surcouche One UI 2.0 basée sur Android 10 va venir avec de gros changements

Après avoir mentionné un nombre record de 2 millions de recherches en une seule journée, DuckDuckGo a annoncé une importante nouvelle étape dans son expansion, puisque l’entreprise aurait reçu 3 095 907 recherches hier. DuckDuckGo a précisé que cette statistique n’inclut pas les 18,9 millions de recherches via son API, et environ un demi-million de recherches par un robot. Il s’agit donc des recherches directement faites sur la plateforme en ligne.

Ce n’est pas un hasard si les statistiques de DuckDuckGo montent puisque la grande controverse qui touche aujourd’hui la toile, s’appelle PRISM. Pour faire simple, ce dernier est un programme de surveillance électronique américain de collecte de renseignements à partir d’Internet et d’autres fournisseurs de services électroniques, qui aujourd’hui est en plein coeur d’une polémique. En effet, relevant de la NSA, ce programme prévoit le ciblage de personnes vivant hors des États-Unis. Ce qui a été révélé en ce début de mois par le quotidien britannique The Guardian, indique que la NSA dispose tout simplement d’un accès direct aux données hébergées par les géants américains des nouvelles technologies, parmi lesquels Google, Facebook, YouTube, Microsoft, Yahoo!, Skype, AOL et Apple. Je vous ne fais pas de dessin ?

Pour en revenir à notre moteur de recherche DuckDuckGo, la startup a reçu une attention considérable comme étant une alternative à Google – Google ayant été cité comme la principale source de données pour PRISM. Après avoir fait face aux sévères critiques pour son implication, Google a fait appel au gouvernement américain dans l’espoir de partager plus sur les demandes de données qu’il reçoit.

En voulant être un moteur de recherche “anonyme”, le but de la firme était de préserver la vie privée, c’est-à-dire en ne stockant aucune information personnelle concernant ses utilisateurs, que ce soit les adresses IP ou encore les users agents, et bien d’autres informations qu’un géant puisse collecter au quotidien !

Suite à la controverse de PRISM, The Next Web en a profité pour interviewer le PDG et fondateur de DuckDuckGo, Gabriel Weinberg, qui a précisé qu’il croit que DuckDuckGo ne pourrait jamais être utile à PRISM, en mentionnant “que nos données [celles de DuckDuckGo] sont véritablement anonymes”.

Alors qu’en mars 2012 le moteur de recherche enregistrait 1,5 millions de recherches, ce qui signifie que la volumétrie a doublé en un peu plus d’un an, et surtout récupérer un tiers en seulement une semaine.

Bien que Google doive actuellement faire face à d’autres menaces bien plus importantes, la firme de Mountain View va devoir accorder tout de même une attention particulière à ce service. Pour rappel, sur Google se sont des centaines de millions de recherches qui sont quotidiennement effectuées sur le moteur de recherche…

Avez-vous changé votre moteur de recherche après l’affaire PRISM ?

Mots-clé : DuckDuckGoGooglemoteurs de recherchePRISM
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.