Fermer
ActualitésRéseaux sociaux

Twitter a obtenu le brevet … pour Twitter

Il aura fallu un certain temps pour que l’US Patent Office (littéralement le “bureau américain des brevets”) – six ans pour être exact – délivre à Jack Dorsey et Biz Stone le brevet pour leur “plateforme de distribution de message” (device independent message distribution platform) – autrement connu comme Twitter.

Twitter a obtenu le brevet ... pour Twitter

Accordé ce mardi, le brevet indique que les co-fondateurs de Twitter, Jack Dorsey et Christopher Isaac Stone (qui préfère qu’on l’appelle Biz) sont les inventeurs de la plateforme, une plateforme que la paire n’avait aucune idée ce qu’elle allait devenir un hit mondial quand ils ont fait la demande de brevet en 2007.

Biz Stone est évidemment ravi de cette nouvelle comme il le fait comprendre sur Twitter : “Regarde Maman, je suis officiellement un inventeur (mon rêve de gosse !)”.

L’extrait du brevet (complet ci-dessous) parle d’un système indépendant de tout matériel et configuré pour recevoir un message adressé à un ou plusieurs destinataires. Une référence à des messages de type SMS, un service où les utilisateurs se suivent et d’autres détails qui sonnent parfaitement avec Twitter.

Il s’agit du 8 401 009 brevets, et est décrit comme :

A system (and method) for device-independent point to multipoint communication is disclosed. The system is configured to receive a message addressed to one or more destination users, the message type being, for example, Short Message Service (SMS), Instant Messaging (IM), E-mail, web form input, or Application Program Interface (API) function call. The system also is configured to determine information about the destination users, the information comprising preferred devices and interfaces for receiving messages, the information further comprising message receiving preferences. The system applies rules to the message based on destination user information to determine the message endpoints, the message endpoints being, for example, Short Message Service (SMS), Instant Messaging (IM), E-mail, web page output, or Application Program Interface (API) function call. The system translates the message based on the destination user information and message endpoints and transmits the message to each endpoint of the message.

Maintenant que le service de micro-blogging a son brevet, certains d’entre vous pensent peut-être que la firme ne va pas tarder avant qu’elle ne commence à poursuivre des services similaires. Cependant, qu’engager des poursuites sur un système tiers identique est peu probable, puisque l’année dernière Twitter a annoncé un accord avec l’Innovator’s Patent Agreement, afin que la firme puisse octroyer à ses ingénieurs un contrôle accru de leurs technologies et des brevets corrélatifs, tout particulièrement dans le cadre de contentieux judiciaires.

Dans son communiqué, Adam Messinger, l’ex Vice-Président de la compagnie – maintenant CTO , mentionne que les brevets ne pourront être utilisés à des fins défensives et que le contrôle de tous les brevets resteront entre les mains de ses ingénieurs et designers.

“Nous n’allons pas utiliser les brevets pour des inventions des salariés en cas de litige sans leur permission”, a déclaré sur Twitter en avril dernier dans son annonce IPA. Twitter s’engage ainsi à consulter davantage ses équipes, jusqu’à renoncer à leur imposer cette concession de copyright devenue monnaie courante en entreprise.

Mots-clé : brevetPatentTwitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.