fermer
IA

Google investit 300 millions de dollars dans une startup d’IA fondée par un vice-président d’OpenAI

feb 6 AI hero.width 1000.format jpg
Google annonce que Bard, le rival de ChatGPT, sera disponible dans les semaines à venir

La compétition entre Google et Microsoft sur l’avenir de l’IA continue de s’intensifier. Google poursuit sa quête d’une réponse au ChatGPT d’OpenAI, en investissant dans un rival fondé par un ancien vice-président d’OpenAI.

Google aurait investi 300 millions de dollars dans Anthropic, fondé par Dario Amodei. Amodei travaillait auparavant chez OpenAI, où il a fini par devenir vice-président de la recherche, avant de partir pour fonder Anthropic au début de 2021. En échange de cet argent, Google a obtenu une participation de 10 % dans l’entreprise, et Anthropic est tenu d’acheter des ressources de cloud computing au géant de la recherche, précise le Financial Times.

L’injection de liquidités par Google s’inscrit dans le cadre d’un partenariat qui verra Anthropic adopter Google Cloud. « Nous sommes ravis de pouvoir nous associer à Google Cloud pour former et déployer des systèmes d’IA utiles », a déclaré le PDG d’Anthropic, Dario Amodei. « Nous avons été impressionnés par l’infrastructure ouverte et flexible de Google Cloud. Nous sommes ravis de nous associer à Google pour faire évoluer nos systèmes dans les mois à venir ».

« L’IA est passée de la recherche universitaire à l’un des plus grands moteurs de l’évolution technologique, créant de nouvelles opportunités de croissance et d’amélioration des services dans tous les secteurs », a déclaré Thomas Kurian, PDG de Google Cloud. « Google Cloud fournit une infrastructure ouverte pour la prochaine génération de startups d’IA, et notre partenariat avec Anthropic est un excellent exemple de la façon dont nous aidons les utilisateurs et les entreprises à exploiter la puissance d’une IA fiable et responsable ».

Dans le cadre de cet accord, Anthropic exécutera son modèle d’IA Claude sur Google Cloud. Les capacités de Claude sont censées être compétitives par rapport à celles de ChatGPT, dont on parle beaucoup.

Microsoft intensifie ses actions

L’opération n’est pas sans rappeler l’investissement de plusieurs milliards de dollars de Microsoft dans OpenAI, bien qu’à une échelle moindre. Microsoft et Google considèrent tous deux l’IA comme un moyen de révolutionner la recherche, ainsi qu’une pléthore d’autres domaines.

Microsoft étant déjà à pied d’œuvre pour intégrer ChatGPT d’OpenAI dans Bing, il n’est pas surprenant de voir Google investir dans l’un des rivaux d’OpenAI dans le but de rattraper son retard.

De nombreux chercheurs en IA ont depuis critiqué les actions d’OpenAI comme étant de plus en plus imprudente, en particulier son lancement de ChatGPT sur le Web public à la fin de l’année dernière sans garanties appropriées ou logiciel qui pourrait détecter de manière fiable sa sortie. En comparaison, Anthropic met l’accent sur son travail de construction de « systèmes d’IA fiables, interprétables et orientables » sur son site Web. Mais l’investissement de Google aura-t-il pour effet de modifier ces priorités ?

Tags : GoogleOpenAI
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.