close
Apps

Zoom prépare des outils de messagerie et de calendrier pour concurrencer Office et Google

Zoom prépare des outils de messagerie et de calendrier pour concurrencer Office et Google

Zoom se prépare peut-être à sa plus grande expansion ! En effet, Zoom pourrait être prêt à aller au-delà des appels vidéo et de la collaboration, en prévoyant éventuellement d’introduire des outils de messagerie et de calendrier.

Zoom est l’une des principales plateformes de communication. L’adoption du service de la société a connu un essor spectaculaire pendant la pandémie, et Zoom a cherché des moyens de poursuivre sur cette lancée et de s’appuyer sur sa base existante. Selon The Information, Zoom envisage peut-être d’introduire des outils de messagerie et de calendrier pour mieux concurrencer Microsoft Office et Google Workspace.

Le calendrier et l’e-mail sont tous deux très utilisés comme outils de planification, ce qui signifie que Zoom pourrait s’intégrer plus profondément dans les entreprises qui l’utilisent déjà. Et d’un autre côté, Google et Microsoft tentent tous deux d’évincer Zoom : le bouton « Meet » de Google Agenda semble devenir un peu plus grand chaque jour, et ces sociétés parient que leur statut par défaut finira par l’emporter.

À bien des égards, cette initiative est logique. Slack était autrefois le roi incontesté de la messagerie d’entreprise, mais a vu sa base d’utilisateurs éclipsée par Microsoft Teams. Cela est dû en grande partie à l’intégration de Teams avec le reste de la suite Office. Zoom est sans aucun doute désireux de construire son propre écosystème, ce qui contribuerait grandement à éviter les défections au profit de Teams ou de Google Meet.

Selon le rapport, les nouvelles fonctionnalités pourraient être lancées dès la fin de l’année. Il va sans dire que la bataille de Zoom ne fera que commencer avec le lancement de ces fonctionnalités, car ni Microsoft ni Google ne se laisseront faire. Cependant, malgré la difficulté de se mesurer à Microsoft et Google, c’est exactement ce que Zoom doit faire pour évoluer et rester pertinent.

Ça va être long et onéreux

Zoom a pu se développer si rapidement au cours des dernières années en étant additif : il était meilleur pour la vidéo que n’importe quel autre produit de ces suites, et les gens l’ont donc adopté en masse. Aujourd’hui, Teams et Meet sont deux produits solides. Et avec les entreprises du secteur qui réduisent leurs dépenses, Zoom peut commencer à sembler superflu pour certains budgets. Donc, en substance, Zoom a deux choix : s’immiscer encore plus profondément dans la façon dont les entreprises travaillent ou risquer d’être complètement éliminé. L’entreprise a sûrement vu ce qui est arrivé à Slack et tente d’éviter de subir le même sort.

Mais si Zoom veut s’attaquer non seulement à Teams et Meet, mais aussi à Office et Workspace dans leur ensemble, il devra se préparer à une longue et coûteuse bagarre. Google, même avec sa suite d’outils gratuits extrêmement populaires comme Gmail et Google Docs, a passé des années à s’efforcer de voler des parts de marché à Microsoft et n’y parvient toujours que par petits bouts. Peu d’entreprises peuvent se permettre de se joindre à la lutte, et encore moins de se tailler une véritable part de marché.

Tags : GoogleOfficeZoom
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.