close
Technologies

Le lancement d’Artemis I de la NASA est reporté à cause d’une fuite de carburant

Le lancement d'Artemis I de la NASA est reporté à cause d'une fuite de carburant

Après deux tentatives de lancement ratées de sa nouvelle fusée Space Launch System, la NASA a annoncé qu’elle ne ferait pas de nouvelle tentative de lancement dans les prochains jours.

Le lancement, qui devait donner le coup d’envoi de la mission Artemis I, était initialement prévu pour le lundi 29 août, mais cette tentative a été annulée en raison d’un problème avec l’un des moteurs de la fusée. Une deuxième tentative a été faite hier, samedi 3 septembre, mais ce lancement a également été annulé en raison d’une fuite d’hydrogène liquide. La fenêtre de lancement pour cette période s’étend jusqu’au mardi 6 septembre, mais la NASA a exclu de faire une autre tentative de lancement pendant cette période.

« Nous n’effectuerons pas de lancement tant que ce ne sera pas le bon », a déclaré le directeur de la NASA, Bill Nelson, lors de la conférence de presse qui a suivi le lancement annulé d’hier.

Le problème provenait d’une fuite au niveau d’un raccord rapide fixé à l’étage central de la fusée, par lequel le combustible d’hydrogène liquide est chargé. Le réservoir d’hydrogène liquide a été rempli à plus de 10 % de sa capacité, mais plusieurs tentatives pour réparer la fuite ont échoué et la décision a été prise d’annuler le lancement.

Une mise à jour de la NASA a suggéré que l’erreur humaine pourrait avoir contribué au problème. « Alors que nous étions dans une phase précoce des opérations de chargement de l’hydrogène appelée chilldown, lorsque les contrôleurs du lancement refroidissent les lignes et le système de propulsion avant de faire couler de l’hydrogène liquide super froid dans le réservoir de la fusée à moins 423 degrés F, une commande a été envoyée par inadvertance qui a temporairement augmenté la pression dans le système », a écrit la NASA. « Bien que la fusée soit restée en sécurité et qu’il soit trop tôt pour dire si l’augmentation de pressurisation a contribué à la cause de la fuite du joint, les ingénieurs examinent la question ».

Une fenêtre de lancement complexe

Lors d’un briefing, le responsable de la mission Artemis de la NASA, Mike Sarafin, a souligné que le matériel de la fusée était sûr, mais que la fuite était importante. Il a déclaré qu’un lancement dans les prochains jours de la fenêtre de lancement était « définitivement hors de question » et qu’une tentative de lancement dans les deux prochaines fenêtres de lancement était possible, mais dépendrait des conclusions des équipes examinant les problèmes de cette tentative.

Les prochaines fenêtres de lancement, qui dépendent des mouvements relatifs de la Terre et de la Lune, se situent entre fin septembre et début octobre, et dans la seconde moitié du mois d’octobre. Toutefois, une complication supplémentaire est un potentiel conflit avec le lancement de la mission Crew-5 de SpaceX vers la Station spatiale internationale, prévu le 3 octobre.

Tags : ArtemisArtemis INASA
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.