close
Maison connectée

La HomePod mini d’Apple est officiellement l’enceinte connectée la plus vendue au monde

La HomePod mini d'Apple est officiellement l'enceinte connectée la plus vendue au monde

Alors que le marché mondial des smartphones a eu beaucoup à souffrir au début de la pandémie de coronavirus, des marchés plus jeunes et moins saturés de l’industrie technologique ont réussi de manière impressionnante à maintenir leurs niveaux de croissance au cours des deux dernières années.

Les ventes d’enceintes connectées, par exemple, n’ont enregistré qu’une seule baisse trimestrielle d’une année sur l’autre dans l’histoire du marché… jusqu’aux trois premiers mois de 2022. C’est vrai, le premier trimestre de cette année n’a pas été formidable pour le secteur dominé par Amazon, qui, de manière quelque peu surprenante, s’est contracté de 4,5 % par rapport au premier trimestre 2021.

Cette contraction apparemment choquante est moins surprenante quand on sait qu’Alibaba, Baidu et Xiaomi sont trois des six premiers vendeurs mondiaux. Ces entreprises dépendent presque entièrement de la fabrication et des ventes nationales, qui se sont toutes deux avérées problématiques entre janvier et mars 2022 en raison de « résurgences sans précédent du COVID-19 qui ont interrompu la vie quotidienne de nombreux Chinois ».

Les baisses à deux chiffres des trois ont grandement contribué à la montée d’Apple sur le podium des vendeurs, même si Amazon et Google semblent toujours intouchables dans leurs positions respectives de médaille d’or et d’argent. Naturellement, il serait extrêmement injuste d’attribuer la montée en puissance du HomePod mini à de nouveaux blocages en Chine et à d’autres « perturbations » du marché causées par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, surtout si l’on tient compte d’un autre exploit remarquable réalisé par la plus petite enceinte alimentée par Siri.

Pour la première fois, Apple possède le seul modèle d’enceinte connectée le plus vendu au monde, battant le Echo Dot de quatrième génération d’Amazon et le Nest Mini de Google, qui sont tous deux beaucoup plus abordables que le HomePod mini. Au total, 4,5 millions d’exemplaires du HomePod mini ont été vendus au cours du premier trimestre 2022, ce qui représente une part de 12,7 % d’un total de 35,3 millions d’unités, ce qui est un accomplissement assez incroyable pour le fabricant d’une seule enceinte connectée (après le retrait du HomePod « standard »).

Amazon et Google toujours leader sur le marché

Avec beaucoup plus de modèles à leur actif, Amazon et Google détiennent respectivement 28,2 % et 17,2 % des parts, après des chiffres de croissance à un chiffre assez modestes par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

Pour ce qui est de l’avenir, les trois principaux acteurs chinois susmentionnés devraient rebondir… au plus tôt à la mi-2023, tandis que les trois principaux fournisseurs mondiaux devront surmonter leurs propres défis… d’une manière ou d’une autre. Plus précisément, le marché américain commence à montrer des signes clairs de saturation, rendant la vie très difficile à Amazon, Google et Apple, ce dernier devant également s’inquiéter de « l’épuisement des opportunités de vendre des HomePod à sa base de clients iPhone ».

En d’autres termes, le succès étonnant et quelque peu inattendu du HomePod mini pourrait être de courte durée, la croissance de son fabricant étant susceptible de « ralentir de manière significative » en 2023. Il reste à voir si Apple va essayer de surfer sur cette vague de popularité mondiale… d’une manière ou d’une autre et sortir une nouvelle enceinte connectée d’ici là. En attendant, Amazon et Google devraient se concentrer sur la « vente d’appareils supplémentaires aux consommateurs ou les encourager à mettre à jour leurs anciens modèles », car il est peu probable que la base d’utilisateurs existante s’étende davantage.

Tags : AppleHomePodHomePod Mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.