close
Périphériques

Le drone selfie de Snap appelé Pixy est dévoilé

Voici Pixy, un nouveau petit compagnon volant. Snap a lancé officiellement le Pixy, un drone en forme de palet doté de quatre minuscules ventilateurs qui peut décoller de la main d’un utilisateur.

Ce drone est capable de suivre son propriétaire comme un animal de compagnie volant, d’enregistrer des vidéos ou des photos, puis d’atterrir en toute sécurité — dans la paume de la main de son propriétaire.

Snap demande un prix de 249,99 euros pour le pack de base, qui comprend le drone Pixy, une batterie rechargeable, une sangle de transport et un câble USB-C. Le pack Pixy Flight coûte 274,99 euros et comprend un chargeur à double batterie supplémentaire avec une paire de batteries à l’intérieur. Snap vendra également le chargeur à double batterie séparément pour 59,99 euros, tandis qu’un pack de batterie simple pouvant durer entre 5 et 8 vols coûte 24,99 euros. Mais voici le hic : malgré le prix abordable, la boutique en ligne officielle de Pixy indique que le délai de livraison peut aller jusqu’à 12 semaines.

La caméra volante de poche de Snap est dotée de quatre modes de vol prédéfinis : vol stationnaire, orbite, révélation et suivi. Le suivi du sujet pour les humains fait partie du package, mais il n’y a pas de télécommande dans le lot. Selon Snap, toutes les séquences enregistrées par ce drone seront transférées sans fil dans la section « Memories » de l’application Snapchat d’un appareil connecté. Les utilisateurs peuvent utiliser les médias collectés comme bon leur semble, avec des fonctionnalités telles que la rampe de vitesse, le rebondissement 3D et les effets audio pour ajouter un peu de flair avant de poster sur les réseaux sociaux. Snap travaille également sur des lunettes AR, mais n’a pas encore révélé de date de sortie.

Chaque batterie peut supporter jusqu’à 8 vols selon la durée et peut être complètement rechargée en 40 minutes. Le drone ne pèse que 101 grammes, ce qui est extrêmement léger pour un drone. Un drone léger est idéal lorsque vous volez dans des conditions parfaites. En revanche, vous n’avez pas envie de l’emmener en balade un jour de grand vent. La caméra embarquée de 12 mégapixels capture des séquences de 2,7 k à 30 images par seconde, qui peuvent être exportées en mode paysage ou portrait. Le stockage multimédia embarqué de 16 Go permet de stocker jusqu’à 100 courtes vidéos et jusqu’à un millier de photos.

Disponible en France !

Les smartphones équipés d’Android 7+ ou d’iOS 11 et plus seront capables de se connecter sans fil au drone Pixy. Le drone est équipé d’une caméra secondaire située en dessous pour tracer sa route, mais la société met en garde contre le vol au-dessus de l’eau, car les reflets et la transparence pourraient l’empêcher de voler et de se poser dans l’eau. Et pour être clair : ni le drone ni aucun de ses accessoires ne sont étanches.

Outre l’interdiction de vol par temps venteux, Snap conseille également aux utilisateurs d’éviter les falaises ou les pentes abruptes, car la caméra secondaire a besoin d’une vue dégagée du sol pour se diriger. Le drone Pixy propose également un mode « perdu », qui fait sonner l’appareil et clignoter une lumière rouge/blanche pour aider les utilisateurs à le retrouver. Snap indique que le drone Pixy est disponible en France.

Si vous pensez que vous avez absolument besoin de quelque chose comme le Pixy dans votre vie, vous devriez agir rapidement. Snap laisse entendre que Pixy ne sera pas disponible éternellement.

Tags : dronePixySnap
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.