close
Réseaux sociaux

Musk réunit les fonds nécessaires au rachat de Twitter, il est prêt à lancer une offre publique d’achat

Musk réunit les fonds nécessaires au rachat de Twitter, il est prêt à lancer une offre publique d’achat

Elon Musk est comme tout le monde. L’homme le plus riche du monde, dont la valeur nette avoisine les 270 milliards de dollars, cherche à utiliser principalement l’OPM (l’argent des autres) pour son offre d’achat de 43 milliards de dollars de Twitter.

La saga du rachat de Twitter se poursuit avec une nouvelle étape et, bien sûr, un nouveau dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Ce jeudi, Elon Musk a confirmé dans un nouveau document qu’il avait obtenu des fonds pour son offre d’achat de Twitter et sa privatisation. Le document indique que Musk a obtenu un financement total de 46,5 milliards de dollars.

Cette somme importante est ventilée comme suit dans le document : 21 milliards de dollars de financement par actions, 12,5 milliards de dollars de prêts sur marge accordés par des banques (dont Morgan Stanley) et 13 milliards de dollars accordés par des banques (dont Morgan Stanley) sous la forme de trois prêts différents et d’une « garantie renouvelable de premier rang ».

Cette dernière déclaration confirme également que la participation de Musk dans la société reste de 9,1 %. Le dépôt reconnaît également la stratégie de « pilule empoisonnée » de Twitter, et maintient que Twitter n’a pas répondu à la proposition initiale de Musk. En raison de ce dernier point, Musk indique dans son dossier qu’il « étudie maintenant la possibilité de lancer une offre publique d’achat pour acquérir toutes les actions ordinaires en circulation » de Twitter.

Selon Investopedia, une « offre publique d’achat » est une invitation faite aux actionnaires actuels de vendre leurs actions « à un certain prix et à un certain moment ». Dans le cas présent, Musk envisage de lancer une telle invitation au prix de 54,20 dollars par action. Au moment où j’écris ces lignes, le cours de l’action Twitter est actuellement de 47,70 dollars.

Musk veut vraiment Twitter !

Mais ce n’est pas parce que Musk a obtenu un financement et dit qu’il envisage une offre publique d’achat qu’une prise de contrôle est certaine. Le dépôt comprend également les sections suivantes, qui semblent indiquer que l’offre est tout aussi susceptible de ne pas se produire :

Il n’y a aucune garantie qu’un accord définitif concernant la transaction proposée sera exécuté ou, s’il est exécuté, que la transaction proposée sera consommée. Il n’y a pas non plus de certitude quant à savoir si, ou quand, l’émetteur peut répondre à la lettre, ou quant au calendrier d’exécution de tout accord définitif. Le déclarant se réserve le droit de retirer la proposition ou d’en modifier les termes à tout moment, y compris en ce qui concerne le montant ou la forme de la contrepartie. Ni la lettre ni la présente annexe 13D ne sont destinées à être ni ne doivent être interprétées comme une offre d’achat ou la sollicitation d’une offre de vente de l’un quelconque des titres de l’émetteur. La présente annexe 13D ne constitue ni une offre d’achat ni une sollicitation d’une offre de vente d’actions de Twitter.

Le déclarant n’a pas lancé, ou décidé de lancer, une offre publique d’achat pour les actions de Twitter.

Ainsi, s’il est clair que Musk est en mesure d’acheter Twitter, l’offre elle-même est toujours en suspens. Néanmoins, des sources familières avec les plans de Musk indiquent qu’il lancera une offre publique d’achat dans environ une semaine et demie. Les choses évoluent rapidement et il semblerait que Musk soit sérieux quant à l’achat de l’entreprise.

Twitter a déjà été en pourparlers de rachat

Twitter a été fondé par Jack Dorsey et trois autres personnes et a été lancé en juin 2006. Le timing était parfait, car l’ère du smartphone à écran tactile était sur le point de s’installer. Twitter était disponible pour iPhone, iPad, Android, Windows 10, Windows Phone, BlackBerry et Nokia S40.

Twitter a déjà fait l’objet de rumeurs de rachat. En septembre, des rumeurs ont circulé selon lesquelles plusieurs sociétés auraient approché l’entreprise pour la racheter. Ces entreprises étaient censées être Alphabet, la société mère de Google, Microsoft, Salesforce.com. Verizon et Walt Disney. Aucune de ces entreprises n’a poussé son intérêt pour Twitter aussi loin que Musk. Les potentiels acheteurs auraient été rebutés par l’ensemble des scandales (harcèlement) dont les utilisateurs étaient victimes sur le site.

Tags : Elon MuskTwitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.