Fermer
ActualitésMicrosoft

Microsoft investigue sur le jailbreak possible de Windows RT

Si vous avez lu mon test concernant Windows RT, vous avez sans doute remarqué que j’insistais sur le fait que le processeur ARM peut exécuter que le système d’exploitation Windows en natif. Si cette phrase peut vous paraître anodine, et bien sachez que ce n’est pas le cas, et c’est d’ailleurs ce qui fait toute la particularité de cet OS… En effet, sachez que pour installer un logiciel sous Windows RT, vous devez passer par le store de Microsoft Windows, et que seuls les logiciels par le biais de ce store peuvent être installés.

Mais, vous avez peut-être pu lire chez mon ami Fred hier, une astuce qui vous permettrait d’installer “n’importe” quelle application sur Windows RT ! Si cette solution pouvait paraître très sexy, il était évident que celle-ci ne soit pas du coup de Microsoft, rapporte TNW.

En effet, si le chercheur en sécurité Clokr prétend avoir mis au point une solution de contournement pour permettre à des applications de bureau de fonctionner sur l’OS de Microsoft basé sur un processeur ARM, il n’en fallait pas moins pour réveiller le géant de la technologie. Son principe était simple : un jailbreak tethered qui permet de contourner les limites d’installation. Seul contrainte comme le mentionne Fred, c’est que “cette solution disparaît à chaque redémarrage de la machine”.
Tout ce qu’il faut, c’est de switcher une “configuration”. En effet, la société aurait apparemment restreint les applications de bureau à s’exécuter sur un environnement ARM.

Microsoft investigue sur le jailbreak possible de Windows RT

Si cette faille est assez limitée pour l’instant – à cause de la débrider à chaque redémarrage, et le fait qu’elle ne fonctionne que pour les applications de bureau ARM non signés, c’est tout de même un pavé dans la marre que vient de jeter Clokr.

En clair, cette vulnérabilité peut ainsi permettre d’exécuter des applications de bureau compilés en “version ARM”, directement sur Windows RT. Bien que ce soit techniquement un jailbreak, les applications de bureau x86 ne peuvent toujours pas être exécutées à moins qu’elles ne soient recompilées from scratch.

Une des raisons pour Microsoft de limiter les applications de bureau, est tout simplement pour préserver l’autonomie de la batterie. Ainsi, si vous utilisez cette faille et exécutez des applications de bureau ARM sur votre Surface ou autres dispositifs Windows RT, attendez-vous à avoir un impact sur la durée de vie de votre tablette.

En dépit de ces problèmes, cette faille est vraiment intéressante… En effet, une fois tous les petits problèmes corrigés, nous pourrions voir rapidement un homebrew d’applications de bureau ARM se frayer un chemin à travers Windows RT et donc de la Surface.

Techniquement les utilisateurs avertis seront en mesure de reproduire le hack mais la plupart devront attendre qu’un logiciel le fasse pour eux. Pour plus de détails techniques sur le hack de clrokr, je vous recommande de lire son article.

Si cette faille peut-être rapidement corrigée au sein de Windows RT, Microsoft ne s’en privera pas ! Si celle-ci est faite pour durer, alors là pour le coup ce seront les pirates qui ne se priveront pas de l’exploiter 😉 Autant dire que les semaines à venir vont être palpitantes ! Surtout lorsque l’on sait que la Surface Pro doit arriver en fin d’année et que celle-ci va faire sauter cette limitation. Pour ce faire, il vous faudra débourser 899$ au lieu des 489$… Un écart qui pourrait se traduire par passer par un homebrew

Mots-clé : ClokrjailbreakSurface RTWindows 8Windows RT
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.