close
Apple

Apple pourrait lancer un système de détection des accidents et des collisions en 2022

Apple pourrait lancer un système de détection des accidents et des collisions en 2022

L’Apple Watch est l’un des appareils connectés du géant de Cupertino qui a permis de prévenir de nombreux accidents dans le monde, grâce à son système de détection des chutes et de la fibrillation auriculaire. Il semble que l’entreprise cherche à augmenter le nombre de fonctions de prévention des accidents disponibles dans l’écosystème, car, selon un rapport du Wall Street Journal, Apple travaille à apporter des fonctions de détection des accidents de voiture à l’iPhone et à l’Apple Watch.

Le système, s’il est mis en œuvre sur l’iPhone par Apple, serait automatiquement capable de détecter les accidents de voiture et de composer le 911 pour les services d’urgence. Une telle fonction est déjà disponible sur les smartphones Google Pixel, et maintenant Apple emprunte la fonction pour son propre écosystème. En effet, il y a deux ans, la gamme Pixel 4 de Google a introduit une fonction de sécurité aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie qui détectait si l’utilisateur était dans un accident de voiture et composait automatiquement les services d’urgence.

Selon le rapport, Apple prévoit de lancer cette fonctionnalité en 2022.

Le WSJ affirme qu’Apple a déjà testé le système, en collectant des données au cours de l’année dernière. Les données ont été partagées anonymement par les utilisateurs d’iPhone et d’Apple Watch et la société a déjà soupçonné plus de 10 millions d’impacts de véhicules, « dont plus de 50 000 comprenaient un appel au 911″, indique le rapport. « Apple a utilisé les données des appels au 911 pour améliorer la précision de son algorithme de détection des accidents, car un appel d’urgence associé à un impact suspecté donne à Apple plus de confiance qu’il s’agit bien d’un accident de voiture », selon les documents vus par le Wall Street Journal.

On peut penser que la mise en œuvre d’Apple sera sensiblement la même que la version Android, qui fonctionne depuis l’application Sécurité personnelle de Google et utilise l’accéléromètre et d’autres capteurs de l’appareil pour détecter si un accident s’est produit. Le smartphone demandera alors à l’utilisateur s’il faut appeler les services d’urgence et, en l’absence de réponse, il composera automatiquement le numéro d’urgence approprié du pays et partagera la localisation GPS et d’autres informations (comme le groupe sanguin et le statut de donneur d’organes, le cas échéant).

Un lancement en 2022

Il convient de noter que certaines voitures modernes intègrent déjà des fonctions de ce type grâce à leurs écrans et à leurs services connectés, mais le fait de rendre la détection des collisions largement accessible aux utilisateurs de smartphones permettra à un plus grand nombre de conducteurs de bénéficier de cette fonction de sécurité.

Apple devrait lancer le système de détection des accidents et des collisions en 2022, mais il pourrait ne jamais voir le jour si la société envisage d’abandonner le projet. On ne sait pas si la fonction sera exclusive à la prochaine génération d’iPhone 14 ou au dernier modèle d’Apple Watch Series.

Tags : Apple
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.