close
Technologies

Blue Origin annonce son projet de station spatiale commerciale

Non content de faire des voyages touristiques de 10 minutes aux confins de l’espace, Jeff Bezos veut maintenant faire un pas de géant à lui tout seul et construire une station spatiale commerciale en orbite terrestre basse.

Blue Origin ainsi que Sierra Space ont annoncé des plans pour une station spatiale commerciale appelée Orbital Reef. Blue Origin a révélé ce projet ambitieux lors du Congrès international d’astronautique de Dubaï, le lundi 25 octobre. La course à l’espace s’intensifie, avec SpaceX d’Elon Musk, Blue Origin de Jeff Bezos et Virgin Galactic de Sir Richard Branson parmi les principales sociétés commerciales impliquées.

La société, ainsi que Sierra Space, ont maintenant pour objectif de lancer une station spatiale commerciale, qui sera un « parc commercial à usage mixte » dans l’espace.

Analogue à la Station spatiale internationale (ISS), l’avant-poste orbital de Blue Origin, appelé Orbital Reef, accueillerait des astronautes du monde entier et servirait à mener des expériences scientifiques dans des conditions de microgravité. Mais une vidéo publiée par la société suggère que la station serait également utilisée comme usine de fabrication dans l’espace et offrirait un hébergement aux touristes de l’espace dans le cadre d’un service « d’hospitalité exotique », comme l’appelle Blue Origin.

Conçue pour ouvrir de multiples nouveaux marchés dans l’espace, Orbital Reef offrira à quiconque la possibilité d’établir sa propre adresse en orbite. Cette destination unique offrira aux clients des secteurs de la recherche, de l’industrie, de l’international et du commerce les services de bout en bout compétitifs dont ils ont besoin, notamment le transport et la logistique dans l’espace, l’habitation dans l’espace, l’hébergement des équipements et les opérations, y compris l’équipage à bord. La station commencera à fonctionner dans la seconde moitié de cette décennie.

Le projet bénéficie déjà du soutien de Boeing, Redwire Space, Genesis Engineering Solutions et de l’Arizona State University.

Blue Origin veut construire une station spatiale pour une « hospitalité exotique »

« Pendant plus de soixante ans, la NASA et d’autres agences spatiales ont développé le vol orbital et l’habitation spatiale, ce qui nous a permis de préparer le décollage des activités commerciales au cours de cette décennie », a déclaré Brent Sherwood, vice-président principal des programmes de développement avancé de Blue Origin. « Nous allons élargir l’accès, réduire le coût et fournir tous les services et commodités nécessaires à la normalisation des vols spatiaux. Un écosystème commercial dynamique se développera en orbite terrestre basse, générant de nouvelles découvertes, de nouveaux produits, de nouveaux divertissements et une prise de conscience mondiale ».

« Sierra Space est ravi de s’associer à Blue Origin et de fournir l’avion spatial Dream Chaser, le module LIFE et des technologies spatiales supplémentaires pour ouvrir l’espace à la recherche commerciale, à la fabrication et au tourisme. En tant qu’ancienne astronaute de la NASA, j’attendais le moment où travailler et vivre dans l’espace serait accessible à un plus grand nombre de personnes dans le monde, et ce moment est arrivé », a déclaré la Dr Janet Kavandi, ancienne astronaute de la NASA à trois reprises et présidente de Sierra Space.

Les clients expérimentés seront en mesure de « relier simplement leurs propres modules par le biais d’interfaces standard », tandis que les débutants auront accès à l’aide de spécialistes pour leur permettre de réaliser leurs objectifs. Néanmoins, il est bon de rappeler que Blue Origin a besoin de toute l’aide possible. La société n’a toujours pas lancé de fusée orbitale, et encore moins de station spatiale orbitale.

Tags : Blue OriginOrbital ReefSierra Space
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.