Fermer
ActualitésWeb

L’avenir du contenu envoyé sur votre TV passera par Internet

La télévision, la TV, la box – quel que soit le surnom que vous lui attribuez, et quelle que soit l’utilisation ou la sur-utilisation que vous en faite, il est clair qu’en ce qui concerne le divertissement, ce dispositif est sur la liste restreinte des avancées technologiques les plus importantes. Ce qui est également clair, c’est que la télévision évolue, et se transforme petit à petit pour devenir de plus en plus personnalisée, mais il a fallu une autre de nos avancées technologiques pour stimuler sa métamorphose, l’Internet.

L'avenir du contenu envoyé sur votre TV passera par Internet

L’arrivée des Smart TV commence à montrer ce potentiel, en alliant la connectivité et la technologie, fournissant ainsi au consommateur une myriade d’options de divertissement qui s’étendent au-delà de la télévision par le câble. Cependant, ce n’est pas encore ancré dans les mœurs, et pour le moment l’arrivée des Smart TV dans les foyers n’est que partielle.
De plus, pour l’instant, la Smart TV prend plus la place d’un service de vidéo à la demande, que de réellement interagir avec le contenu télévisé. Alors que l’on pourrait voir arriver une option de divertissement alléchante, actuellement il s’agit plutôt un complément.

Aujourd’hui, les géants des médias que sont Apple et Microsoft bénéficient d’un statut spécial parmi les fournisseurs de médias en ce sens qu’ils ne vont pas seulement capitaliser les tendances, ils les créent. Plusieurs rapports indiquent que tous les deux travaillent sur la construction de leurs propres services d’abonnement à la télévision basés sur Internet.
Bien que comme le rapporte le Hufftington Post, Microsoft hésite encore un peu sur terrain, Apple quant-à lui semble être à fond sur le projet, souligne ZDnet.
Selon les dires, l’idée viendrait de Steve Jobs qui aurait demandé à son équipe de travailler sur un téléviseur Apple, et qui pourrait sa propre plateforme “Smart”, et pourquoi pas son propre service d’abonnement. Si le monde de la télévision a bien appris du monde de la musique, c’est ceci : quand Apple arrive sur le marché, mieux vaut fermer les écoutilles… Autrement dit, si la firme de Cupertino arrive sur un nouveau marché ce n’est pas pour rien.

L’arrivée d’une telle révolution dans le domaine de la TV, est également poussée par le soutien d’un groupe très important, mais encore sous silence : les consommateurs. En effet, qui n’a jamais pesté contre le fait de devoir payer telle ou telle chaîne si on ne la regarde pas, ou encore disposer de chaîne télévisée inintéressante ? Si vous n’êtes pas intéressé par la moitié de l’offre proposée, alors pourquoi continuer à payer ? Pourquoi ne pas plutôt disposer d’un service qui peut fournir ce dont l’on a besoin à un instant t ?

Alors pourquoi l’arrivée des Smart TV est si longue ? Et bien, la réponse ne semble pas si évidente. Si une grande partie de l’industrie n’a pas encore fait le grand saut dans ces télévisions ultra-connectées, l’autre l’a fait mais les prix restent encore élevés, ce qui ne permet pas de satisfaire le grand public. De plus, les opérateurs de contenu n’ont pas encore développé un moyen efficace pour disposer de statistiques appropriées sur le nombre de visiteurs uniques, et cette réalité rend plus difficile la vente d’espaces publicitaires, ou encore sur le fait d’évaluer la viabilité de certains programmes.

Pourtant, il semble que quelques lueurs d’espoir arrivent dans un avenir proche. Samsung semble déjà bien présent dans ce domaine, et n’hésite pas à se diversifier. C’est d’ailleurs un sujet que je vais développer prochainement, vous comprendrez pourquoi 😉
Une fois ces barrières franchies, c’est juste une question de temps avant que la télévision, comme la plupart des autres outils de divertissements, soit sublimée par la technologie du 21ème siècle, l’Internet.

Mots-clé : contenuinternetSmart TVtélévision
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.