close
Mobile

Apple a maintenant vendu plus de 2 milliards d’iPhone

Apple a maintenant vendu plus de 2 milliards d'iPhone

Lorsque Apple a vendu son milliardième iPhone en juillet 2016, il y avait de quoi faire la fête à Cupertino. Aujourd’hui, un nouveau rapport publié par Horace Deidu d’Asymco, et relayé par 9to5Mac, indique que Apple a récemment vendu son deux milliardième iPhone.

Et l’itération actuelle de l’iPhone ne ressemble guère à la série d’iPhone 6s qui était vendue lorsque le premier milliardième de smartphones a été écoulé. L’encoche, Face ID, la navigation gestuelle, l’utilisation d’écrans AMOLED plus grands, et il y a maintenant quatre variantes différentes disponibles chaque année, ce qui représente le double du nombre proposé par Apple en 2016.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs d’iPhone, ceux qui utilisent l’appareil d’Apple alimenté par iOS représentent 26 % de tous les utilisateurs mondiaux de smartphones. En France, la dernière étude montre que 23,4 % de la population française est sur iOS, contre 60 % aux États-Unis à titre informatif. Ces chiffres sont les plus élevés de tous les temps, ou presque, et le pourcentage de personnes interrogées qui sont passées à l’iPhone au cours des deux dernières années aux États-Unis s’élève à 14 % — nous n’avons pas cette information sur le marché français.

Selon Deidu, Apple suit toujours la philosophie de son défunt cofondateur et PDG Steve Jobs, qui pensait qu’Apple devait proposer des produits et des fonctionnalités dont les consommateurs ne savaient pas qu’ils avaient besoin. Comme le dit l’analyste, « nous n’avons pas demandé la mise au point en rack, la mise au point post-production (!), le mode nuit, la macrophotographie et le bokeh pour les portraits. Mais une fois que nous disposons de ces fonctionnalités, nous commençons, tout doucement, à les utiliser, puis nous commençons à les exiger ».

Il souligne que les caméras de l’iPhone 13 Pro ne sont pas tant conçues pour remplacer les équipements professionnels, mais sont faits pour permettre aux profanes d’impressionner d’autres non-professionnels. Selon Deidu, le système de caméra des nouveaux modèles d’iPhone est également fait pour les influenceurs qui publient sur les réseaux sociaux comme Instagram, YouTube, TikTok, et autres. Comme le souligne l’analyste, « des gens ordinaires avec des outils extraordinaires peuvent faire un travail extraordinaire ».

La série d’iPhone 13 sublime le travail d’Apple

Il souligne également une statistique intéressante que nous avons d’abord entendue de Gene Munster de Loup Ventures. Il y a 400 millions d’utilisateurs d’iPhone qui utilisent actuellement un iPhone âgé de trois ans ou plus. Cela fournit à Apple un grand nombre de potentiels candidats à la mise à niveau. Et comme les opérateurs offrent des incitations financières extrêmement élevées pour la reprise de leurs anciens modèles (jusqu’à 1 000 euros selon l’opérateur), nous pourrions voir certains de ces 400 millions d’utilisateurs passer à un tout nouvel iPhone.

Deidu affirme que la série d’iPhone 13 est la plus importante à ce jour. Il explique comment il est parvenu à cette conclusion : « Elle crée la perception de ce que devrait être un smartphone et elle établit la trajectoire d’une demande qui n’existait pas encore. Il est facile de penser que l’utilité d’un smartphone plus ancien et correct est suffisante. Cela suppose que nous sommes satisfaits d’une messagerie et d’applications correctes. Avec des photos et des vidéos correctes. Sans grands angles, sans mode nuit et sans photos macro. Ce que l’iPhone a montré, c’est que la demande de performance peut être augmentée ».

Et voilà. Il a fallu 9 ans à Apple pour vendre son premier milliard d’iPhone et environ cinq ans pour voir le milliard suivant vendu. On peut se demander combien de temps il faudra à Apple pour écouler le prochain milliard de smartphones. Et que nous réserve l’iPhone en matière de design et de fonctionnalités dans les années à venir ?

Tags : AppleiPhoneiPhone 13iPhone 13 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.