close
Google

Google Workspace et Google Chat sont officiellement disponibles pour tout le monde

Google Workspace et Google Chat sont officiellement disponibles pour tout le monde

Google annonce quelques changements dans sa suite d’applications et de services Workspace, dont la disponibilité pour tous ceux qui possèdent un compte Google. Google affirme que ses applications Workspace comptent plus de trois milliards d’utilisateurs, même s’il y a fort à parier que Gmail représente une bonne partie de cette base d’utilisateurs.

De nombreuses personnes auront bientôt la possibilité de passer au système plus moderne de Google pour Gmail, Docs et Chat. Tous ces éléments pourront être intégrés plus facilement dans un seul onglet, par exemple en faisant glisser les chats vers la gauche pour faire apparaître une feuille de calcul partagée. Cette évolution est également liée à la nouvelle poussée de la société en matière de « Smart Canvas », qui vise également à interconnecter ses différentes applications par des « Smart Chips ».

Pour commencer, Google propose désormais officiellement à tous les utilisateurs le paramètre permettant d’activer Google Chat. Il s’agit d’un nouveau paramètre dans Gmail.

Avec ce changement, la messagerie Google Chat devrait être une option pour tous désormais, qui peut inclure des messages directs et des salons de discussion. Mais, Google introduit également une nouvelle terminologie pour accompagner cette annonce. Il annonce « Les salons Google Chat évoluent et deviennent des espaces ».

Les « Spaces »

Un « Espace » est essentiellement la même chose qu’une salle de discussion, mais Google veut les séparer pour en faire une forme de communication de haut niveau, à côté de Gmail, Chat et Meet. Avec ce changement, la messagerie Google Chat devrait être une option pour tous désormais, qui peut inclure des messages directs et des salons de discussion. Google ajoute quelques nouvelles fonctionnalités, telles que l’amélioration du fil des messages, l’augmentation des réactions par des emojis, les rôles des utilisateurs, les outils de modération et les espaces « découvrables ». En ce sens, il semble que les « Espaces » vont servir à la fois de concurrent de Slack, de concurrent des groupes publics Discord et, peut-être, de remplacement facultatif des groupes de messagerie.

L’idée maîtresse, selon Sanaz Ahari, directeur principal du produit, est que les utilisateurs puissent passer plus facilement d’une « modalité » de communication à une autre. L’objectif est de « conserver le contexte », explique Sanaz Ahari. « Si vous commencez par un e-mail et que vous souhaitez ensuite passer à une interaction en temps réel entre un groupe — ou même pour un projet — vous pouvez le faire et conserver le contexte. Ensuite, vous pouvez tous passer de manière transparente à une réunion en même temps ».

Google promet qu’elle « lancera une interface utilisateur simplifiée et flexible » pour les Spaces cet été.

D’autres nouveautés

Ces annonces ne sont pas les seules à être intégrées dans l’actualité de Workspace. La société lance un nouveau niveau appelé « Google Workspace Individual » à 9,99 euros par mois — uniquement aux États-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil, en Australie et au Japan, qui offre aux utilisateurs davantage d’outils Workspace sans les obliger à configurer leur propre domaine ou adresse électronique personnalisée.

Lorsque les utilisateurs de Workspace disent oui à une réunion, ils pourront indiquer s’ils y assisteront à distance ou dans la salle de réunion réservée. Google a également fourni une date pour la fonction « Companion Mode », qui encourage les personnes présentes dans la salle de réunion à allumer également leur caméra afin que les télétravailleurs ne se sentent pas aussi exclus — elle devrait arriver en septembre sur le bureau et « bientôt » sur le mobile.

Une PWA arrive

Google a également annoncé en douce qu’il allait enfin proposer une Progressive Web App (PWA) pour Google Workspace en septembre. En théorie, cela pourrait permettre aux utilisateurs de Gmail de faire en sorte que leur messagerie et les autres applications Google ressemblent davantage à de véritables applications de bureau et non à de simples onglets du navigateur.

Enfin, Google ajoute des options d’entreprise qui seront nécessaires si elle veut vraiment avoir une chance de s’attaquer aux grandes entreprises. Les entreprises pourront utiliser leur propre chiffrement des données côté client, ajouter davantage de « règles de confiance » pour divers fichiers Drive afin de simplifier l’accès et les autorisations, et étiqueter les fichiers en fonction de leur sensibilité.

Tags : Google ChatGoogle Workspace
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.