close
Actualités

Le vaccin de Pfizer et BioNTech protège les jeunes de 12 à 15 ans contre la COVID-19

Le vaccin de Pfizer et BioNTech protège les jeunes de 12 à 15 ans contre la COVID-19

Après un démarrage assez lent, le déploiement des vaccins contre le coronavirus s’est accéléré. Mais, la population n’atteindra pas l’immunité de groupe tant qu’au moins 70 % du pays n’aura pas été vacciné. L’étape suivante consiste à vacciner les enfants, qui ne peuvent pas l’être actuellement. En outre, le rétablissement des activités scolaires pré-pandémiques exigera qu’une grande partie des enfants et des adolescents soient également protégés contre l’infection.

Albert Bourla, PDG de Pfizer, a déclaré que les entreprises demandaient une autorisation d’urgence maintenant « dans l’espoir de commencer à vacciner ce groupe d’âge avant le début de la prochaine année scolaire ».

Bien que le nombre de cas dans l’étude sur les adolescents soit peu élevé, la protection estimée semble égale à la forte efficacité de 95 % rapportée dans l’étude plus importante menée par Pfizer et BioNTech sur les adultes en novembre dernier. En effet, le vaccin de la COVID-19 de Pfizer-BioNTech s’est révélé d’une impressionnante efficacité chez les adolescents, et les données d’une étude récemment publiée laissent penser que les vaccinations pourraient se développer en toute sécurité. L’essai de phase 3 visait à dissiper les incertitudes quant à savoir si, comme beaucoup l’ont supposé au cours de l’année écoulée, les jeunes sont moins enclins à contracter de dangereux cas de coronavirus.

Ce manque de clarté a donné lieu à des avis contraires et à une certaine confusion quant à savoir s’il est sûr de renvoyer les jeunes à l’école ou s’ils doivent continuer à suivre un enseignement à distance. Si plusieurs vaccins de la COVID-19 ont déjà reçu l’autorisation, ils sont actuellement autorisés que pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

L’étude de Pfizer-BioNTech s’est plutôt intéressée aux participants âgés de 12 à 15 ans. Au cours de l’essai, qui a porté sur 2 260 adolescents, les participants vaccinés qui ont reçu le médicament BNT162b2 des laboratoires pharmaceutiques ont montré une efficacité à 100 % et une « réponse anticorps robuste », ont-ils déclaré aujourd’hui.

En fait, le vaccin est apparu plus efficace que lors des essais précédents. Ces derniers ont examiné la réponse au BNT162b2 chez des participants âgés de 16 à 25 ans.

Une vaccination pour la rentrée ?

Moderna teste actuellement son vaccin de conception analogue dans une étude portant sur 3 000 volontaires âgés de 12 à 17 ans. Les résultats sont attendus au printemps. Actuellement, le vaccin de Pfizer est autorisé pour les jeunes de 16 ans, tandis que celui de Moderna est autorisé pour les adultes de 18 ans et plus. Moderna prévoit d’établir l’efficacité du vaccin en montrant que les niveaux d’anticorps qu’il génère chez les adolescents sont analogues à ceux observés chez les adultes. Le dossier d’essai clinique ne comprend pas d’analyse basée sur les cas de la COVID-19.

Pfizer et BioNTech ont commencé à vacciner les enfants de 5 à 11 ans la semaine dernière, et devraient commencer les tests sur les enfants de 2 à 5 ans la semaine prochaine.

Tags : BioNTechBNT162b2COVID-19PfizerPfizer-BioNTech
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.