close
Smartwatches

La OnePlus Watch est la première smartwatch de OnePlus à 159 euros

La OnePlus Watch est la première smartwatch de OnePlus à 159 euros

Cela a pris des années, mais OnePlus se lance enfin dans le secteur de la smartwatch avec la OnePlus Watch récemment annoncée, à partir de 159 euros. La nouvelle montre (comme cela a été révélé à de multiples reprises par des rumeurs) a un design rond qui ressemble à une montre traditionnelle, au lieu du rectangle oblong popularisé par l’Apple Watch et ses imitateurs, comme la OPPO Watch.

Le boîtier lui-même est en acier inoxydable, mesure 46 mm et comporte deux boutons sur le côté (dont l’un porte le logo OnePlus). Elle sera disponible en deux coloris : argent et noir. L’écran est un panneau OLED de 1,39 pouce avec une densité de pixels de 326 ppp, avec un verre de saphir.

La montre sera également dotée d’une version de recharge rapide Warp Charge de OnePlus (qui promet une semaine d’autonomie pour une charge de 20 minutes). OnePlus promet que la montre devrait offrir une autonomie de 2 semaines sur une seule charge, ou jusqu’à 1 semaine pour les utilisateurs qui sollicitent davantage la montre.

En ce qui concerne les spécifications, la OnePlus Watch dispose de 1 Go de RAM, de 4 Go de stockage interne et de haut-parleurs intégrés. On retrouve une connectivité Wi-Fi, du Bluetooth et une puce GPS, mais il n’y a pas d’option cellulaire — si vous voulez une connectivité sur la montre, vous devrez être connecté à un smartphone à proximité.

Le suivi de l’activité occupe également une place importante dans la OnePlus Watch. Elle propose plus de 110 modes d’entraînement, un GPS intégré et une résistance à l’eau et à la poussière selon la norme IP68. En outre, la OnePlus Watch dispose d’un stockage interne pour la musique, ce qui permet aux utilisateurs de stocker jusqu’à 500 chansons à écouter sur leurs écouteurs Bluetooth lorsqu’ils courent, même s’ils n’ont pas leur smartphone avec eux. La OnePlus Watch peut également détecter et suivre automatiquement les séances d’entraînement, ainsi que surveiller le sommeil, le stress, la saturation en oxygène du sang et la fréquence cardiaque.

Comme prévu, pas de Wear OS

OnePlus n’utilise pas Wear OS pour la OnePlus Watch. Comme la société l’avait annoncé avant l’événement, elle utilisera une configuration logicielle de type RTOS (similaire à des sociétés comme Fitbit), avec une application autonome qui lui permettra de se connecter à votre smartphone pour recevoir des appels et des notifications. La société note qu’une application iOS est également en cours de développement.

Cela signifie que des choses comme la sélection d’applications et les interfaces de watchfaces personnalisées seront largement limitées à ce que OnePlus peut construire en interne — donc pas d’applications tierces, du moins pour le moment. Cela dit, pour commencer, il y aura des dizaines de cadrans d’écran à choisir (avec des choix de personnalisation supplémentaires pour ajouter plus de choix de style), donc les utilisateurs auront une certaine flexibilité.

La OnePlus Watch peut également être connectée à un téléviseur OnePlus, ce qui permet de l’utiliser comme une télécommande. Et s’il vous arrive de vous endormir lorsque vous regardez la télévision, la montre peut automatiquement éteindre la télévision après avoir détecté que vous vous êtes endormi.

Un modèle en édition limitée

La société a également annoncé un modèle en édition limitée fabriqué à partir d’un alliage de cobalt, qui, selon elle, est deux fois plus résistant que l’acier inoxydable. OnePlus indique que l’édition limitée Cobalt sera « bientôt disponible », mais la société ne fournit pas encore de prix.

La OnePlus Watch sera vendue à partir de 159 euros, et sera disponible à partir du 26 avril sur le site Web de OnePlus. Les précommandes débuteront le 14 avril. Outre cette smartwatch, OnePlus a également annoncé sa gamme de flagships, les OnePlus 9 et 9 Pro

Tags : OnePlusOnePlus Watch
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.