close
Apps

GoPro lance une nouvelle application Quik, qui ne nécessite pas de caméra d’action

GoPro a lancé une nouvelle application Quik qui apporte ses compétences en matière de montage automatisé à toutes vos vidéos, qu’elles aient été tournées sur votre smartphone, votre reflex numérique ou votre caméra d’action. L’application, qui remplace l’actuelle application GoPro pour iOS et Android, vise à résoudre ce que GoPro appelle le problème du « trou noir » de la liste de photos de votre smartphone, où vos vidéos et photos préférées se perdent dans un océan de captures d’écran et de ratés.

GoPro a en fait fusionné la précédente incarnation de Quik — une application qu’elle a achetée en 2016 — avec sa propre application GoPro en 2019. Mais maintenant, cette dernière est rebaptisée Quik et dotée de nouveaux outils d’édition qui, GoPro l’espère, élargiront sa popularité au-delà des propriétaires de ses caméras d’action.

Quelles sont les nouveautés de la nouvelle application de GoPro ? Pour le côté positif, il y a de nouveaux outils de création automatique de vidéos, qui ajoutent des éléments tels que de la musique libre de droits synchronisée avec vos vidéos. Ainsi, avec Quik, il est facile de créer des séquences vidéo synchronisées avec la musique à partir d’images prises par un smartphone ou une caméra d’action, car l’application fait tout le travail pour vous. Tout ce que vous avez à faire, c’est de sélectionner les photos et les séquences que vous souhaitez inclure, ainsi qu’une piste musicale parmi les offres libres de droits de l’application, ou une piste de votre propre bibliothèque.

Pour affiner l’aspect de la vidéo finale, vous pouvez régler l’exposition, le contraste, la couleur et l’intensité. Pour une solution plus rapide, il suffit de sélectionner l’un des nombreux filtres de Quik en tant que superposition.

Accélérer ou ralentir une partie d’une vidéo

L’une des nouveautés de la nouvelle application est un outil qui vous permet d’accélérer ou de ralentir n’importe quelle partie d’un clip — regardez la vidéo en haut de cette page pour voir de quoi je parle.

Parmi les autres fonctionnalités, citons la capture d’images qui vous permet d’extraire des images fixes de vos séquences, et le partage social facile qui vous permet de publier rapidement vos vidéos sur des sites populaires. Lorsqu’ils lancent l’application pour la première fois, les utilisateurs sont invités à se plonger dans leur application photo et à partager leurs clichés et vidéos préférés avec Quik, où ils seront intégrés au flux privé « Mural » de l’application, utilisé pour créer les vidéos des moments forts. Une fois ce travail initial effectué, vous pouvez partager vos futurs « souvenirs » en quelques clics, juste après les avoir pris en photo, en les envoyant directement sur votre « Mur ».

Une application payante

Cependant, l’inconvénient c’est que le Quik n’est gratuit qu’à l’essai. Si vous voulez débloquer tous ses pouvoirs, vous devrez vous abonner pour un coût de 1,99 euro par mois ou 9,99 euros par an. Cet abonnement vous permettra à terme de bénéficier d’une sauvegarde illimitée sur le cloud de toutes vos photos et vidéos dans leur qualité d’origine, même si cette fonctionnalité ne sera pas disponible avant « plus tard cette année », selon GoPro.

Cette nouvelle application Quik, qui remplace l’application GoPro existante, représente une autre initiative de GoPro pour se lancer dans les services d’abonnement afin de compléter les ventes de ses caméras d’action. Il ne fait aucun doute que Quik a du charme, notamment si vous ne voulez pas vous lancer dans le montage vidéo et que vous avez besoin d’un montage rapide et automatisé avec de la musique et des effets adaptés aux réseaux sociaux.

Mais est-ce que le prix ne sera pas un frein ? L’avenir nous le dira ! Quik est disponible dès maintenant pour les appareils Android et iOS.

GoPro Quik : éditeur photo et vidéo
GoPro Quik : éditeur photo et vidéo
Développeur: GoPro
Prix: Gratuit
‎Quik: Video Editor
‎Quik: Video Editor
Développeur: GoPro, Inc.
Prix: Gratuit+
Tags : GoProQuik
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.