close
OS

La fonction « Partage à proximité » sur Android pourrait prendre en charge les transferts multi-utilisateurs

La fonction « Partage à proximité » sur Android pourrait prendre en charge les transferts multi-utilisateurs

Android a peut-être déjà dépassé sa première décennie sur le marché, mais il y a encore des domaines où il semble devoir rattraper son retard. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, et c’est parfois dû au fait que Google ne cesse d’abandonner et de modifier les choses encore et encore. L’un d’entre eux est la simple possibilité de partager facilement des images ou des fichiers avec d’autres personnes, à l’instar de la fonction AirDrop d’Apple qui existe depuis longtemps.

Après des années où les utilisateurs ont réclamé une fonctionnalité analogue à AirDrop pour Android, Google a publié la fonctionnalité « Partage à proximité », alias « Nearby Share » en anglais, en 2019. L’année dernière, la société a commencé à déployer la fonctionnalité sur les appareils Android fonctionnant sous Android 6.0 et plus. Elle est maintenant également disponible (en version bêta) pour les Chromebook et les navigateurs Chrome sur Windows.

Maintenant, selon des rapports récents, Google cherche à améliorer davantage la fonctionnalité en introduisant de nombreux nouveaux changements. Depuis son lancement, « Partage à proximité » n’a pas réussi à rivaliser avec ses concurrents, comme Mi Share de Xiaomi, en raison de la lenteur de ses vitesses de transfert. Pour l’instant, la fonctionnalité ne permet aux utilisateurs de partager des fichiers, des liens et des données qu’avec une seule personne et un seul appareil à la fois. De plus, ils ne peuvent partager des fichiers avec d’autres personnes que si celles-ci figurent dans les contacts des utilisateurs. Cependant, cela pourrait changer dans un proche avenir, car Google travaille à l’ajout d’un support multi-utilisateurs à la fonctionnalité.

Cela signifie que, suite à la mise à jour, les utilisateurs pourront voir toutes les personnes qui se trouvent près d’eux et dont la fonction « Partage à proximité » est activée, qu’elles figurent ou non dans les contacts des utilisateurs.

En outre, ils pourront partager des fichiers et des données avec plusieurs utilisateurs en même temps, au lieu de partager avec un seul utilisateur à la fois. Cependant, les transferts se feront successivement et non simultanément. Cela rend plus pratique le partage de fichiers dans un groupe ou une réunion sans avoir à ajouter d’abord chaque personne à son carnet d’adresses.

En version bêta pour le moment

En plus de cela, Google va également remanier le menu contextuel pour « Partage à proximité ». Il ressemblera à l’interface utilisateur de AirDrop qui permet aux utilisateurs de sélectionner les options de visibilité pour la fonctionnalité. Ainsi, en utilisant ce menu, les utilisateurs pourront basculer entre « Tout le monde » et « Contacts ». En outre, il existe également un « mode temporaire » qui permet de rétablir la visibilité de « Tout le monde » à « Contacts » automatiquement après 5 minutes d’inactivité.

9to5Google a pu mettre la main sur les nouveaux changements de « Partage à proximité ». Selon le rapport, la plupart des nouvelles fonctionnalités fonctionnent plutôt bien. Sauf pour la fonction de partage multiple, qui ne parvient pas actuellement à transférer des fichiers et des données à plusieurs utilisateurs en une seule fois.

Ces nouveaux ajouts à la fonction « Partage à proximité » sont actuellement en version bêta, comme vous pouvez le deviner. Il n’y a aucune information sur la date à laquelle ils seront déployés pour le grand public. Cependant, étant donné l’état actuel de l’alternative AirDrop de Google, il est bon de voir Google améliorer activement la fonctionnalité pour les utilisateurs.

Tags : AndroidGoogleNearby Share
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.