Fermer
Périphériques

Le support Linux pour un Mac Apple Silicon ? Ce développeur y travaille

Le support Linux pour un Mac Apple Silicon ? Ce développeur y travaille

Après avoir introduit Linux sur la PlayStation 4, le célèbre développeur Hector Martin, également connu sous le nom de marcan, se prépare à un autre projet important pour le monde de l’open source. Il veut que Linux soit porté sur les Mac dotés d’une puce Apple Silicon. Et pour que cela se réalise, Martin explique qu’il aura besoin d’un soutien financier, car ce n’est pas un projet qui peut se réaliser du jour au lendemain.

« Comme ces appareils ont une puce toute neuve et sur mesure, porter Linux pour qu’il fonctionne dessus est une entreprise énorme. Bien plus qu’un projet de loisir, c’est un travail à plein temps », explique le développeur. L’idée de cette campagne de collecte de fonds est donc de fournir au développeur les fonds nécessaires pour porter Linux sur un Mac Apple Silicon, en transformant essentiellement le projet en son travail à plein temps.

Le premier objectif est de faire fonctionner Linux sur le Mac mini équipé du Apple M1, mais à terme, tous les appareils fonctionnant sur une puce Apple Silicon sont censés être pris en charge.

« L’objectif est de faire en sorte que Linux soit supporté sur les Macs Apple Silicon au point qu’il ne s’agisse plus d’une simple démonstration technique, mais bien d’un système d’exploitation que l’on voudrait utiliser sur un appareil quotidiennement. Pour ce faire, il y a une énorme quantité de travail à faire. Faire fonctionner Linux sur des choses est facile, mais le faire fonctionner correctement est difficile. Les pilotes doivent être écrits pour tous les périphériques. Le pilote pour le GPU Apple entièrement personnalisé est le composant le plus compliqué, qui est nécessaire pour avoir une bonne expérience du bureau. La gestion de l’énergie doit également parfaitement fonctionner pour que l’autonomie de la batterie soit raisonnable », explique le développeur.

La mise en place d’un support Linux pour les puces M1 d’Apple ne sera pas une tâche facile du jour au lendemain, mais c’est une tâche que le développeur Hector Martin est prêt à assumer.

Mac mini d’abord, tous les appareils Apple Silicon après

Avant que vous ne demandiez, oui, le tout est légal et un jailbreak ne sera pas nécessaire, car le développeur se tournera uniquement sur le rétro-ingénierie pour faire fonctionner le tout. En fonction de l’argent donné, le développeur indique qu’il veut acheter les nouveaux appareils Apple Silicon et éventuellement engager d’autres personnes pour l’aider dans son travail.

Apple est récemment passé à l’utilisation de ses propres processeurs ARM pour les ordinateurs Mac, ce qui leur donne une avance incontestable sur les puces actuelles de Intel. Mais ce changement a également mis un bâton dans les roues d’autres systèmes d’exploitation qui, traditionnellement, ont été capables de fonctionner sur des produits Apple. Et cela inclut Linux.

Si vous souhaitez voir Linux sur la nouvelle vague technologique d’Apple, vous pouvez contribuer à son projet Patreon. Les promesses de dons commencent à partir de 3 dollars par mois.

Mots-clé : AppleApple M1Apple SiliconLinux
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.