close
Réseaux sociaux

Twitter met en pause le déploiement de ses Fleets suite à des bugs

Twitter met en pause le déploiement de ses Fleets suite à des bugs

Vous devrez peut-être attendre quelques jours de plus pour faire votre premier Fleet. Twitter dit qu’elle ralentit le déploiement de sa nouvelle fonctionnalité de type « Stories », Fleets, pour répondre aux « problèmes de performance et de stabilité ». De nombreux utilisateurs de Twitter constatent un retard dans l’utilisation de Fleets, et certains rapportent que la fonctionnalité fait planter leur application Twitter.

Twitter a commencé à mettre cette fonctionnalité à la disposition de tous ses utilisateurs le 17 novembre dernier après plus de 8 mois de tests. Cependant, le site Web a eu du mal à accueillir tous ceux qui s’efforçaient d’essayer la fonctionnalité, et les Fleets ont fini par être confrontées à des problèmes peu après son lancement.

Comme tout nouveau réseau social, Fleets fait l’objet d’un examen approfondi de la part des utilisateurs. Les utilisateurs se plaignent que cette fonctionnalité est un clone d’Instagram Stories, qu’elle prend trop de place sur le flux Twitter et qu’elle ouvre la porte à de nouvelles formes de harcèlement sur la plateforme Twitter. Face à toutes ces critiques, Fleets doit faire une bonne première impression, c’est pourquoi Twitter veut régler certains problèmes avant de poursuivre le déploiement.

Twitter n’a pas annoncé de calendrier pour le déploiement de Fleets, bien que @TwitterSupport suggère que la fonctionnalité trouvera son chemin vers les utilisateurs Twitter restants dans quelques jours.

Une fonctionnalité analogue aux Stories

La plateforme sociale a présenté cette fonctionnalité aux premiers testeurs au Brésil en mars dernier. Comme le contenu éphémère des autres plateformes, le contenu des Fleets disparaît au bout de 24 heures et apparaît séparément de la timeline principale. Les Fleets des comptes que les utilisateurs suivent apparaissent en haut de leur timeline, et les réponses qui leur sont adressées sont envoyées dans la boîte de réception des utilisateurs.

Il a été nommé ainsi, car il est censé représenter les pensées « furtives » des gens. Bien que de nombreux utilisateurs aient clairement essayé de participer à l’action dès le lancement de la fonction, les Fleets ne sont pas sans critiques. Les utilisateurs se sont inquiétés du risque d’abus des messages éphémères et se sont demandé si la plateforme avait pris en compte les différentes façons dont ils pouvaient être utilisés à des fins de harcèlement.

Tags : FleetsTwitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.