close
Smartphones

Ce pourrait être le smartphone enroulable « Project B » de LG

Ce pourrait être le smartphone enroulable Project B de LG

LG a lancé sa nouvelle gamme de smartphones dans sa gamme « Project Explorer » avec un grand succès. Mais si l’écran pivotant du LG Wing est une véritable nouveauté, certains des fans de la marque sont encore curieux de savoir s’il pourra affronter Samsung dans le marché des smartphones pliables.

La rumeur veut qu’elle le fasse par une autre voie, avec un smartphone enroulable plutôt que pliable. Surnommé « Project B », le smartphone devrait être lancé en mars 2021. Un brevet récemment accordé donne maintenant un aperçu de l’une des potentielles nombreuses formes de ce smartphone, qui est certes plus pratique.

Lorsque les gens parlent de smartphones enroulables, ils peuvent évoquer des images de parchemins de haute technologie qui se déploient en une longue tablette. Les propres prototypes de LG vont dans cette direction, mais, étant donné certaines considérations, ce n’est pas vraiment la manière la plus utilisable ou la plus fiable de mettre en œuvre un tel smartphone qui sera un produit de consommation. Le dernier brevet de LG est moins sensationnel, puisqu’il combine un écran enroulable et un mécanisme de glissement.

Dans sa forme normale, le smartphone décrit dans ce brevet « Roll-slide mobile terminal » rapporté par LetsGoDigital ressemble à un smartphone standard avec un écran à bord incurvé. Cependant, les côtés de cet appareil peuvent glisser vers l’extérieur pour prolonger l’écran enroulable et le transformer en une tablette. Par rapport à l’idée habituelle d’un smartphone enroulable, cela permettrait à LG de minimiser la zone de l’écran qui se déroule, réduisant ainsi l’usure. Cela laisse également aux utilisateurs la possibilité de ne dérouler qu’un seul côté selon leurs besoins.

Évidemment, un tel mécanisme a ses propres particularités qu’un smartphone pliable comme le Galaxy Z Fold 2 n’a pas besoin de prendre en compte.

Un lancement début 2021 ?

Cependant, le châssis du smartphone doit également s’étendre pour protéger les bords supérieur et inférieur de l’écran enroulable. LG devra également mettre en place des mécanismes pour verrouiller les parties coulissantes en place et pour empêcher qu’elles ne glissent trop rapidement vers l’intérieur et l’extérieur, ce qui pourrait, à son tour, casser l’écran flexible.

Bien sûr, un brevet ne signifie pas exactement que le « Project B » de LG sera comme ça, mais il est intéressant de voir à quel point l’entreprise a bien pensé à cette idée.

Tags : LGProject B
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.