Fermer
Jeux

Pour 90 €, le Razer Kishi transforme votre smartphone Android en une Nintendo Switch !

Pour 90 €, le Razer Kishi transforme votre smartphone Android en une Nintendo Switch !

Depuis l’avènement de l’ère moderne des smartphones, les joueurs mobiles cherchent un moyen idéal de contrôler leurs jeux au-delà des intolérables défauts de l’écran tactile. La difficulté de trouver une manette de jeu fiable à utiliser avec votre smartphone a été plus ou moins comprise lorsqu’Android 10 et iOS 13 ont ajouté la prise en charge native de la manette DualShock 4 et Xbox One.

Pourtant, Razer tente de résoudre le problème d’une manière un peu différente avec sa manette Kishi, un accessoire à 90 euros fabriqué en partenariat avec Gamevice qui — par son apparence, à tout le moins — transforme votre smartphone en un sosie de Nintendo Switch.

Il s’agit d’une manette compacte qui se divise en deux, déléguant une manette analogique et un D-pad sur le côté gauche, et une autre manette analogique et des boutons standards sur le côté droit. Chaque côté est relié par un câble plat qui s’étend suffisamment pour s’adapter au grand écran haute résolution de votre smartphone Android placé au milieu.

Le Kishi est évidemment compatible avec les smartphones Razer, mais également la gamme de smartphones Pixel de Google — à partir du Pixel 2, les Samsung Galaxy S8 et plus récents (sauf le S20 Ultra), et les Samsung Galaxy Note 8 et plus récents. D’autres smartphones sont pris en charge, mais ils doivent être équipés de Android 8 Oreo, d’un port USB-C central et avoir des dimensions ne dépassant pas 78,1 x 163,7 x 8,8 mm. Razer a l’intention de sortir le Kishi, conçu pour les iPhone, cet été.

90 euros n’est pas vraiment l’accessoire bon marché que l’on achète sur un coup de tête, mais Razer résout plusieurs problèmes liés à l’utilisation d’un des contrôleurs que j’ai mentionnés ci-dessus avec un smartphone. Pour commencer, il se connecte directement au port USB-C du smartphone, donc aucun appairage n’est nécessaire, et vous n’avez pas besoin d’acheter un clip pour attacher votre manette à votre smartphone.

Quelques problématiques

En outre, le Kishi possède son propre port USB-C qui permet de le recharger pendant que vous jouez. Vous n’avez donc pas besoin de recharger la manette séparément ou d’emporter une batterie supplémentaire lors d’un long voyage. Razer propose également une latence plus faible que celle que vous pourriez obtenir avec une manette connectée en Bluetooth.

Bien que ces commodités soient appréciables, il reste quelques problèmes intrinsèques qui n’existent pas avec ces autres contrôleurs. Tout d’abord, si votre smartphone est équipé d’une prise casque, vous ne pourrez pas y accéder. Il en va de même pour tous les boutons de votre smartphone qui pourraient être inaccessibles lorsque vous le mettez dans le socle. La lecture audio de votre smartphone peut également être affectée.

Hormis, le Kishi semble être l’accessoire rêvé pour les amateurs de jeux qui ne veulent pas acheter une énième console, tout en profitant des jeux populaires sur mobile et sur les plateformes de streaming comme Google Stadia.

Mots-clé : AndroidRazerRazer Kishi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.