Fermer
Navigateurs Web

Vivaldi a maintenant un bloqueur de publicités qui s’appuie sur la technologie de DuckDuckGo

Vivaldi a maintenant un bloqueur de publicités qui s'appuie sur la technologie de DuckDuckGo

Vivaldi, un navigateur axé sur la protection de la vie privée, a lancé de nouvelles versions sur desktop et mobile, avec un bloqueur de publicités et de traqueurs intégré, ainsi qu’une application Android pour la première fois. Avec Vivaldi 3.0, l’entreprise s’associe à DuckDuckGo, un autre grand nom de la protection de la vie privée en ligne, qui exploite son Tracker Radar afin de tenir à distance les traqueurs tiers en arrière-plan.

La technologie de tracking est devenue de plus en plus controversée ces dernières années, car de plus en plus de gens savent que leur activité en ligne est suivie. Qu’il s’agisse de publicités apparaissant sur chaque site apparemment visité pour un produit que vous venez d’acheter, ou de promotions basées sur la localisation, la réalité est que les sociétés profitant du tracking essaient généralement de rassembler autant de données démographiques que possible, car cela a une grande valeur pour les annonceurs.

Le Tracker Radar de DuckDuckGo a été lancé au début du mois de mars sous la forme d’une liste de blocage automatiquement mise à jour de ces traqueurs, la société proposant l’ensemble des données à d’autres sociétés souhaitant intégrer des fonctionnalités analogues dans leurs propres applications. C’est ce Tracker Radar de DuckDuckGo qui alimente l’une des fonctionnalités phares de Vivaldi 3.0. Le nouveau navigateur offre trois niveaux de blocage, qui peuvent être activés ou désactivés pour chaque site.

Il rejoint le blocage des publicités, qui est également intégré dans Vivaldi 3.0. Cette fonctionnalité a toutefois été désactivée par défaut, ce qui, selon la société, était intentionnel, car les utilisateurs peuvent vouloir permettre aux sites financés par des recettes publicitaires qu’ils soutiennent de continuer à gagner de l’argent lors de leurs visites.

Parmi les autres changements, citons une nouvelle horloge, qui peut être réglée pour les alarmes et les comptes à rebours, et une mise à jour du système de navigation spatiale de Vivaldi qui utilise le clavier pour se déplacer dans l’application et les pages Web. Une mise à jour de la fonction de vidéo contextuelle permet maintenant de la désactiver et d’afficher un curseur pour naviguer dans la vidéo.

Vivaldi pour Android

L’autre grande nouvelle du jour est l’arrivée tant attendue de Vivaldi pour la sortie d’Android. La société a testé l’application en version bêta pendant plusieurs mois et sort maintenant la version complète pour les smartphones, les tablettes et les Chromebooks.

On retrouve diverses fonctionnalités que l’on a sur la version de bureau, une option de capture d’écran qui permet de capturer soit ce qui est visible à ce moment-là, soit la page entière et comme la demande est forte, il y a aussi un mode sombre.

Le navigateur Android dispose du même blocage des publicités et des traqueurs — désactivé par défaut — et il y a bien sûr aussi des onglets privés. Les données de navigation, comme les signets, les numéros abrégés, les mots de passe enregistrés, les informations de remplissage automatique, l’historique et les notes, sont synchronisées entre Vivaldi sur différents appareils. La société affirme qu’elle utilise un chiffrement de bout en bout, et uniquement ses propres serveurs.

Mots-clé : DuckDuckGoVivaldiVivaldi 3.0
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.