Fermer
Astuce

Allez-vous travailler à distance avec le coronavirus ? 7 conseils sur le télétravail

Allez-vous travaillé à distance avec le coronavirus ? 7 conseils sur le télétravail

Alors que les gouvernements et les organisations de santé se mobilisent pour freiner la propagation du coronavirus (COVID-19), les entreprises mondiales jouent également un rôle essentiel en assurant la sécurité de leurs organisations grâce à une politique simple : le travail à domicile, alias télétravail. Il ne fait aucun doute que les politiques de télétravail existaient déjà bien avant l’épidémie. Mais, c’est la première fois que les entreprises voient ce qui se passe lorsqu’une main-d’œuvre est soumise à des tests de stress et que des centaines de milliers d’employés se retrouvent bloqués.

Que votre entreprise adopte pour la première fois une politique de télétravail ou qu’elle prépare toute une organisation à s’éloigner, cette période peut-être délicate à traverser. Voici quelques conseils pour créer une politique de télétravail productive.

Chaque emploi est différent et la marche que vous pouvez atteindre variera selon les types de carrières, les employeurs et les politiques internes, mais il existe certaines stratégies clés pour travailler à domicile et effectuer vos tâches efficacement

Le doux rêve ?

Au début, le télétravail peut sembler un rêve : pas de trajet, pas de distrayants collègues et pensez à toutes ces tâches que vous allez dégommer très rapidement ! En effet, si vous commencez à travailler à domicile, vous êtes probablement impatient de ne pas passer du temps dans un frustrant trajet et de rester en pyjama jusqu’à midi. Profitez-en pour le premier ou le deuxième jour ! Mais si vous prévoyez de travailler à domicile pendant une période prolongée — ou de manière permanente — il existe plusieurs moyens de rester productif tout en profitant des avantages de ne pas avoir à vous déplacer.

Ce qui fonctionne le mieux pour les travailleurs à distance varie d’une personne à l’autre.

1 — Avoir un espace de travail dédié

Un espace de travail séparé ne doit pas nécessairement être un bureau dédié avec une porte qui se ferme (ce qui n’est souvent pas une option dans les petits espaces de vie). Il doit s’agir d’un espace qui vous prépare mentalement au mode travail, qu’il s’agisse d’une pièce séparée, d’un petit bureau installé dans un coin du salon ou d’un ordinateur portable au bout de la table de la cuisine. Idéalement, ce serait un endroit où vous n’allez pas vous détendre, comme votre chambre ou votre canapé, et un endroit que les autres membres de votre foyer savent être destinés au travail.

Si vous trouvez que vous êtes plus productif avec un ordinateur portable sur le canapé, alors n’hésitez pas à vous y installer. Il faudra peut-être faire quelques essais et erreurs pour déterminer quel endroit de votre maison est le plus propice au travail.

2 — Établir une routine, et fixer les heures de boulot

Soyons honnêtes : vous ne travaillez pas 8 heures d’affilée au bureau. Il y a des pauses-café, des promenades pour le déjeuner et des discussions avec des collègues qui donnent un répit au travail. Ce n’est pas parce que vous travaillez à domicile que vous n’avez pas droit aux mêmes bouffé d’air.

C’est la partie la plus difficile à laquelle j’ai dû m’adapter lorsque j’ai commencé à travailler à la maison : avec des appareils qui permettent aux patrons et aux clients de nous joindre en permanence, on peut finir par travailler 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Essayez de commencer à travailler à la même heure tous les jours si vous le pouvez, et prévoyez les pauses (y compris les repas) à la même heure si possible. Je vous conseille également de ne pas manger dans votre zone de travail.

L’idéal serait d’essayer de passer un peu de temps à l’extérieur une fois par jour, pour prendre un café ou promener le chien.

3 — N’oubliez pas les interactions

Travailler à distance peut parfois vous isoler, alors dans le cadre de votre routine, essayez d’interagir régulièrement avec vos collègues (oui, les introvertis, même vous). Bavarder sur des applications de messagerie comme Slack ou Teams (même en disant simplement « Bonjour » quand vous vous connectez le matin) et organiser des réunions sur Zoom ou une autre application vidéo sont deux moyens rapides et faciles de rester dans le coup. Quelle que soit la manière dont vous vous connectez, ne laissez pas l’e-mail être le seul moyen d’interagir avec vos collègues.

Créez des listes de tâches pour rester organisé et concentré et partagez le statut de vos listes avec votre manager afin qu’il sache que vous êtes au top de votre travail.

Enfin — et c’est la règle que je transgresse le plus souvent — essayez de terminer votre travail à la même heure chaque jour. Il est évident qu’il y aura des moments où une échéance ou un projet en retard nécessitera une attention en dehors des heures de travail. Mais dans la plupart des cas, un e-mail envoyé à 22 heures peut attendre le lendemain matin pour obtenir une réponse.

4 — Habillez-vous, et écoutez votre corps

Écoutez, l’un des principaux arguments pour être efficace à la maison est de vous habiller comme vous voulez. C’est vrai, et certains jours, surtout s’il fait mauvais temps ou si vous ne vous sentez pas à 100 %, faites-vous plaisir et portez des sweats à capuche. Mais pour garder le sens de la routine, essayez de vous habiller et faites-le à la même heure chaque jour. Cela peut paraître un peu étrange, mais je trouve qu’en plus d’un jean et d’un t-shirt confortable, le fait de porter des chaussures (au lieu de pantoufles ou de simples chaussettes) m’aide à garder ce sens du travail par rapport au moment de détente.

Cela peut sembler anodin, mais cela vous aide à vous préparer mentalement pour la journée à venir et à vous mettre dans l’état d’esprit « Je vais travailler ».

Prenez le temps de vous lever et de vous éloigner de votre bureau à intervalles réguliers pour vous dégourdir les jambes, et assurez-vous que votre espace de travail est bien éclairé pour ne pas vous fatiguer les yeux. Imposez-vous la règle du 20-20-20 : toutes les 20 minutes, regardez loin de votre écran et concentrez vos yeux sur quelque chose à 20 pieds de distance (6 m) pendant 20 secondes.

5 — Oubliez les enfants

Ha, je plaisante. Mais sérieusement, assurez-vous que tous les membres de votre famille (enfants, parents, conjoints et toute autre personne ayant la clé des locaux) sachent que lorsque vous travaillez, vous n’êtes pas disponible pour aider à régler les petites disputes liées aux jus de fruits ou pour bavarder.

Les espaces de vie partagés peuvent devenir bruyants, donc si votre espace de travail n’est pas isolé des zones communes, je vous recommande vivement de vous munir d’un casque antibruit pour signaler aux autres que vous ne devez pas être dérangé et pour éviter de vous laisser entraîner dans des conversations qui vont vous distraire.

Autre suggestion : ne proposez pas d’être la personne de garde pour vos amis et vos voisins.

6 — Luttez contre l’envie de multitâche

Cela peut sembler être un moment propice pour rattraper les tâches ménagères, mais c’est plus facile que de se laisser distraire. Lors du télétravail, ce n’est pas le moment de faire le ménage ou de commencer à faire la lessive. Il n’y a rien de mal à prendre une petite pause, mais ne vous laissez pas distraire par les tâches ménagères pour ne pas être productif. Vous ne les feriez pas si vous étiez au travail.

Il en va de même pour les autres distractions à la maison. Si vous préparez vos repas ou vos collations à l’avance pour le bureau, faites de même à la maison afin de ne pas vous préoccuper de la cuisine. Il y a de fortes chances que vous ne regardiez pas non plus la télévision au travail, alors essayez de ne pas la laisser allumée, même s’il ne s’agit que d’un bruit de fond.

7 — Équipez-vous des bons outils

Vous recevrez de nombreux conseils sur l’investissement dans divers outils de travail, comme un bureau debout ou un ordinateur de travail séparé. Si vous avez les moyens de le faire et pensez que cela vous aidera (et mieux encore, si votre entreprise vous rembourse ces dépenses), allez-y. Si votre entreprise vous demande de travailler à domicile, renseignez-vous sur les outils qu’elle vous fournira et sur ce qu’elle paiera.

Outre les écouteurs antibruit, les seuls outils dont je dispose en télétravail sont une connexion Wi-Fi décente, un ordinateur adapté à mes besoins et un smartphone fiable. Mais si vous finissez par travailler à domicile à long terme, vous saurez ce dont vous avez besoin et ce que vous pouvez vous permettre.

Mots-clé : confinementcoronavirusCOVID-19télétravail
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.