Fermer
Apps

Huawei pense que son AppGallery peut vraiment rivaliser avec le Google Play Store

Huawei pense que son AppGallery peut vraiment rivaliser avec le Google Play Store

Le PDG de Huawei, Richard Yu, a profité du lancement du nouveau Huawei Mate Xs pour lancer un appel aux développeurs afin qu’ils apportent leurs applications dans la nouvelle boutique d’applications de la société, l’AppGallery, réitérant la conviction que sa marque pouvait offrir une expérience applicative aussi bonne que celle de Google et d’Apple.

La nécessité pour Huawei de créer sa propre plateforme d’applications est apparue après qu’elle a été forcée de supprimer tous les services de Google (y compris le Play Store) de ses appareils dans le cadre de l’interdiction de Huawei aux États-Unis.

« Nous invitons tous les développeurs du monde entier à rejoindre les HMS (Huawei Mobile Services) », a déclaré M. Yu, qui a expliqué pourquoi la boutique alternative de sa société valait la peine d’investir du temps et de l’argent.

Avec plus de 400 millions d’utilisateurs potentiels par mois, la Huawei AppGallery possède déjà une base de consommateurs importante qui pourrait bien attirer les développeurs vers cette nouvelle source de revenus potentiels.

Quelles sont les applications présentes dans la Huawei App Gallery ?

Selon Huawei, vous pouvez « télécharger et exécuter la plupart des applications » depuis l’AppGallery, qui compte déjà quelques grands noms, avec des applications d’Amazon, Booking.com, Snapchat, TikTok, et d’autres. Cependant, il y a de nombreuses omissions notables. Sur les 15 meilleures applications du Play Store d’Android en France (en février 2020), par exemple, l’App Gallery de Huawei n’en compte que quatre.

Voici un petit récapitulatif :

  1. WhatsApp—❌
  2. WEBTOON – ❌
  3. MacDo+ – ❌
  4. TikTok – ✔️
  5. Instagram—❌
  6. Tanslate it—❌
  7. Snapchat—✔️
  8. Vinted – ✔️
  9. Netflix—❌
  10. Messenger (Facebook)—❌
  11. Android Auto – ❌
  12. Waze – ❌
  13. Spotify—❌
  14. Yuka – ❌
  15. leboncoin – ✔️

Et puis il y a toutes les applications de Google qui — si l’interdiction américaine de Huawei se poursuit — ne seront jamais disponibles sur la plateforme. Cela signifie qu’il n’y aura pas d’accès à des applications telles que Google Maps, YouTube, Gmail, Google Drive, Google Photos et bien d’autres. Les applications absentes des développeurs non Google pourraient venir sur la plateforme à une date ultérieure si les développeurs estiment que l’AppGallery de Huawei vaut leur temps et leur argent, mais c’est une grande marche à franchir.

Attention à la chute

Cependant, Huawei devrait garder à l’esprit les anciennes plateformes mobiles qui ont tenté de concurrencer iOS d’Apple et Android de Google — car susciter l’intérêt pour une nouvelle boutique d’applications n’est pas chose facile. Nous avons vu que Microsoft et BlackBerry échouer dans leur initiative d’attirer les développeurs pour leurs propres boutiques d’applications, et qui ont joué un rôle important dans la chute des systèmes d’exploitation Windows 10 Mobile et BlackBerry 10.

La galerie d’applications doit cependant commencer quelque part, et l’espoir est qu’à mesure que de nouveaux appareils utilisant les Huawei Mobile Services seront disponibles, de plus en plus de développeurs d’applications seront convaincus de porter leurs titres dans l’espoir de créer une troisième source de revenus.

Mots-clé : AppGalleryHuaweiPlay Store
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.