Fermer
Smartphones

Le smartphone pliable Royole Flexpai 2 arrive malgré le retrait de l’entreprise du MWC 2020

Le smartphone pliable Royole Flexpai 2 arrive malgré le retrait de l'entreprise du MWC 2020

La société Royole, fabricant du premier smartphone pliable FlexPai, ne viendra pas au MWC 2020 en raison des inquiétudes suscitées par le coronavirus. Cependant, elle a promis de lancer un nouvel appareil, le FlexPai 2, quelque temps avant le salon.

Ce sera un coup dur pour Royole étant donné l’attention qu’elle a reçue au CES 2019 lorsqu’elle a dévoilé son dispositif FlexPai sur le salon — qui était, à l’époque, le premier smartphone pliable sur lequel les consommateurs et l’industrie pouvaient mettre la main.

Alors que le premier appareil était moins avancé que le Galaxy Fold qui (après des retards) est arrivé fin 2019, Royole promet un appareil plus avancé dans le FlexPai 2 — un « tout nouveau smartphone pliable doté de performances phares et des technologies flexibles de nouvelle génération de Royole », selon le communiqué de presse de la société.

Nous n’avons pas beaucoup entendu parler du FlexPai 2, mais le MWC aurait été le bon endroit pour donner suite à ses annonces du CES 2020, qui comprenait le Royole Mirage Smart Speaker avec un écran enveloppant et le Royole RoWrite 2, un bloc-notes connecté.

Royole a donc rejoint une liste croissante d’entreprises — y compris des géants de la technologie comme LG, Sony, Ericsson et Amazon — qui se sont retirées du salon en raison des interrogations autour du coronavirus. Alors que la GSMA a publié la semaine dernière une déclaration affirmant que le salon ouvrirait bien ses portes, le groupe aurait prévu de tenir une réunion ce vendredi sur le maintien ou non du MWC 2020.

Enfin un FlexPai alléchant ?

Beaucoup de ces entreprises, dont Royole, mentionnent qu’elles se retirent en partie pour protéger la santé de leur personnel — probablement pour éviter de contracter le virus. Cependant, Royole a déjà dû faire face à une bataille difficile pour suivre le rythme de sociétés comme Huawei, Motorola et Samsung, à la pointe de la révolution du téléphone flexible.

Le premier FlexPai était en grande partie la « première itération » de la technologie de l’écran pliable, avec une performance lente et un gros gabarit qui gâchait l’impression générale de tenir un smartphone pliable. Il reste à voir si le FlexPai 2 sera beaucoup plus performant, mais le fait de perdre une occasion de le montrer aux médias du monde entier lui aurait donné une bien meilleure chance de se faire connaître du public.

Mots-clé : Flexpai 2MWC 2020Royole
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.