Fermer
Apps

Préparez-vous à ne plus voir le nombre de « j’aime » sur les publications Instagram

Préparez-vous à ne plus voir le nombre de « j’aime » sur les publications Instagram

Instagram, qui a lancé un test pour cacher le nombre de « j’aime » dans sept pays différents, a annoncé hier soir qu’elle étend le test à l’échelle mondiale. Cela fait suite à l’annonce faite la semaine dernière que le test serait étendu aux États-Unis dès cette semaine.

Si votre compte est inclus dans le test, vous ne pourrez pas voir le nombre de « likes », alias le nombre de « j’aime », sur les messages d’autres personnes sur Instagram. Mais rassurez-vous, vous pourrez les voir sur vos propres publications, d’après un tweet d’Instagram. C’est ainsi que les tests ont fonctionné dans d’autres pays.

Donc si, tout d’un coup, vous ne pouvez pas voir le nombre d’amis sur le message d’un autre utilisateur, c’est parce que vous avez été inclus dans ce test. Sinon, la mise en page est inchangée. Comme le souligne le tweet, voici ce que vous verrez si vous êtes retenu dans le lot de testeurs :

L’idée du réseau social par rapport à ce test est une expérience intéressante : dans quelle mesure les autres utilisateurs réagissent-ils aux « likes » d’une photo plus qu’à la photo elle-même ? Les « j’aime » sont destinés à être un signe d’approbation d’un utilisateur à l’autre, et non un réel désir d’être en raccord avec l’auteur de la photo. Adam Mosseri, responsable chez Instagram, a déclaré lors d’une interview que l’objectif était de rendre Instagram moins agressif : « L’idée est d’essayer de “dépressuriser” Instagram, de le rendre moins compétitif et de donner aux gens plus d’espace pour se concentrer sur les gens qu’ils aiment, les choses qui les inspirent ».

Une problématique pour les influenceurs

Bien que cela semble être un bon moyen de désinciter les utilisateurs d’Instagram à ne pas créer du contenu uniquement pour obtenir des « likes », le nombre de « j’aime » est important pour certains utilisateurs comme un moyen de prouver la valeur de leurs publications aux annonceurs ou aux potentiels partenaires. Instagram l’a reconnu dans un autre tweet en mentionnant qu’elle considère « activement » d’autres façons dont les créateurs peuvent communiquer de la valeur à leurs partenaires ».

La société mère d’Instagram, Facebook, effectue également un test de dissimulation de « j’aime » en Australie.

Mots-clé : Instagram
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.