Fermer
Smartphones

Prise en main du Honor 9X : de belles surprises à moins de 250 €

Prise en main du Honor 9X : de belles surprises à moins de 250 €

Étant donné la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et de l’interdiction imposée à Huawei qui l’empêche de lancer de nouveaux smartphones avec les applications et services Google, on aurait pu penser que le dernier smartphone de la sous-marque Honor allait connaître quelques difficultés. Et pourtant, ce n’est pas le cas, car le Honor 9X va se vanter de toutes les qualités des services de Google.

Alors que le produit phare de Huawei, le Mate 30 Pro, n’est pas encore arrivé en Europe, le Honor 9X arrive en France au prix de 249 euros, qui vous donne un ensemble relativement impressionnant de spécifications, y compris une configuration à triple capteur photo à l’arrière avec un capteur principal de 48 mégapixels, une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, et même la prise casque fait son apparition.

Mais alors, que vaut-il ? Voici ma rapide prise en main du smartphone après une journée d’utilisation.

Honor 9X : design et écran

Pour un smartphone abordable, le Honor 9X dispose d’un grand écran. Il s’agit d’un écran « FullView » de 6,59 pouces avec une résolution de 2 340 x 1 080 pixels, soit une densité de pixels de 391 ppp. C’est donc un affichage assez net, mais le fait qu’il s’agisse d’un écran LCD peut déranger certaines personnes — ces écrans sont généralement considérés comme de moins bonnes qualités que les écrans OLED plus populaires, car ils ont une reproduction noire relativement faible et des couleurs plus plates.

Cela dit, le Honor 9X possède l’un des meilleurs écrans LCD que j’ai vus, avec d’excellentes couleurs. En outre, il dispose d’un filtre de lumière bleue certifié. Grâce à la caméra frontale pop-up du Honor 9X (j’y reviendrais par la suite), il n’y a pas d’encoche ou de trou dans l’écran qui occupe un espace précieux. Bien sûr, il y a un bord d’écran assez visible en dessous de celui-ci, mais le ratio écran/châssis de 91 % est louable.

Hormis cela, du côté du design, le Honor 9X n’est pas révolutionnaire, dans le sens où il s’agit d’un grand smartphone. Il mesure 163,5 x 77.3 x 8,8 mm, et son poids de 196,8 g pourra être perçu comme un peu lourd pour certaines personnes.

En outre, à l’arrière on retrouve un capteur d’empreintes digitales placé assez haut sur la coque, que j’ai trouvé plutôt pratique à atteindre, bien que cela va dépendre de la taille de la main évidemment. Juste à côté de ce capteur se trouve le bloc caméras à trois lentilles.

Un motif « X »

Vous trouverez les boutons de volume et le bouton on/off sur le côté droit du Honor 9X, un port USB-C — une excellente nouvelle pour le transfert de données et la charge — sur le bas du smartphone, et une prise casque de 3,5 mm – une autre bonne nouvelle étant donné que cette connectique disparaît petit à petit sur les smartphones.

La caractéristique principale de ce design est le motif arrière. En effet, lorsqu’on le regarde sous certains angles, l’arrière du smartphone a un motif « X », analogue à celui du motif « V » à l’arrière du Honor View 20. C’est une belle attention, et cela donne au Honor 9X un aspect beaucoup plus distinct. À noter que cette texture en « X » est uniquement visible pour la couleur Sapphire Blue, et non la Midnight Black.

Honor 9X : caractéristique

Sous le capot, le Honor 9X possède le processeur Kirin 710F, une puce octo-core de milieu de gamme, et qui se veut être une version boostée du Kirin 710 que nous avons vu dans quelques smartphones comme le Honor 8X, ou encore le Huawei P30 Lite. Cela signifie que sa performance n’est pas très différente de son prédécesseur. Cette puce est composée de 4 cœurs Cortex A73 cadencés à 2,2 GHz, et 4 cœurs Cortex A53 cadencés à 1,7 GHz.

Ce processeur est couplé à 4 Go de mémoire vive (RAM) et 128 Go de stockage, extensible par une carte micro SD d’une capacité maximale de 512 Go. Du côté de la connectivité, on retrouve un port double nano-SIM ou nano-SIM + carte micro SD, de la 4G LTE, du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, et du Bluetooth 4.2.

En outre, le Honor 9X a une batterie de 4 000 mAh, ce qui va être suffisant pour offrir une autonomie d’une journée, et vous n’aurez jamais à vous soucier de manquer de jus au milieu d’une journée. Bien évidemment, il faudra soumettre ce Honor 9X à une utilisation quotidienne pour avoir des chiffres assez précis sur sa capacité à tenir une journée.

S’il y a un inconvénient à la grande capacité de la batterie, c’est la vitesse de charge. Il n’y a pas de technologie de charge rapide ici comme dans d’autres smartphones Honor, et le chargeur de 10 W fourni avec le smartphone ne semble pas pressé pour le remettre en pleine charge. Lorsque j’ai chargé le smartphone de 0 à 100 %, cela a pris un peu plus de 2 heures. Ce n’est pas un timing horrible, notamment si l’on compare ceci aux smartphones ayant encore un port micro SD. Mais pour un port à charge rapide, cela pourrait être accéléré.

Honor 9X : caméra

Comme Honor est une filiale de Huawei, on peut s’attendre à des clichés décents pour un smartphone à moins de 250 euros. Bien qu’il me faille encore quelques jours avant d’avoir un avis définitif, je n’ai pu faire que quelques photos pour le moment, le rendu semble correct, bien que très peu différent du Honor 8X à première vue.

Du côté de la technique, on retrouve un bloc de caméra à triple capteur photo, composé d’une caméra arrière principale est un capteur de 48 mégapixels d’une ouverture f/1,8, qui est relié à un capteur de 8 mégapixels avec un objectif ultra grand-angle d’une ouverture f/2,4, et un capteur photo de 2 mégapixels pour la détection de profondeur de champ afin d’améliorer les prises de vue portrait. Pour la partie logicielle, on retrouve quelques fonctionnalités et différents modes dans l’application Appareil photo du Honor 9X afin d’améliorer les photos que vous prenez — ce n’est pas une gamme de fonctionnalités aussi large que Huawei propose généralement sur ses smartphones, mais cela reste néanmoins convaincant.

On retrouve notamment un mode nuit « amélioré », qui prend des photos en basse lumière avec plus de détails et de couleurs. L’idée est d’utiliser l’intelligence artificielle pour améliorer les clichés, et les premiers rendus sont plutôt corrects.

Il y a des options d’enregistrement vidéo limitées dans le Honor 9X : 720p/30fps, 1080p/30fps et 1080p/60fps si vous voulez enregistrer en format 16:9, mais si vous voulez enregistrer une vidéo au format 19.5:9 vous êtes limité à 1080p/30fps. Il n’y a pas de 4K disponible.

La caméra frontale est de 16 mégapixels, qui fera l’affaire pour tous vos selfies. Le fait qu’elle soit rétractable ne gêne pas la prise de photo, bien qu’il faudra anticiper si vous voulez faire un selfie « instantané ».

Honor 9X : interface

Le Honor 9X fonctionne sous Android 9, qui n’est pas la dernière version du système d’exploitation de Google, mais la plupart des smartphones ne sont pas encore éligibles à une mise à jour. L’interface utilisateur de Huawei, EMUI, qui a ses bons et ses mauvais côtés, est évidemment utilisée.

On pourra reprocher que le Honor 9X arrive avec une tonne d’applications préchargées qui semblent plutôt inutiles, notamment si vous êtes attaché à l’écosystème de Google, puisqu’il y a de nombreuses applications redondantes. Quoi qu’il en soit, le Honor 9X est très facile à utiliser.

Honor 9X : rapide verdict

Le Honor 9X est un smartphone très alléchant pour son prix. Bien qu’on est loin des performances des flagships, et des smartphones dits de « milieu de gamme » qui tendent vers le haut de gamme, à 250 euros vous allez avoir un smartphone qui a toutes les bases que l’on peut attendre d’un smartphone : une prise casque de 3,5 mm, une autonomie décente, et un bloc caméra qui vous permettra de prendre de bons clichés au quotidien.

Mots-clé : HonorHonor 9X
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.