Fermer
Web

Le Web devient plus sûr à mesure que Cloudflare, Firefox et Chrome adoptent HTTP/3

Le Web devient plus sûr à mesure que Cloudflare, Firefox et Chrome adoptent HTTP/3

Les sites Web pourraient bientôt devenir plus réactifs et plus sûrs en adoptant une nouvelle version du populaire protocole HTTP. La société d’infrastructure Web qui fournit la sécurité et le support DNS pour une grande partie de l’Internet, Cloudflare, a annoncé qu’elle déploie le support préliminaire pour le protocole HTTP/3. Les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox se joindront bientôt à Cloudflare pour supporter HTTP/3.

Le HTTP/3 est la dernière version de HTTP, qui est le protocole utilisé pour envoyer des données d’un serveur où un site Web est hébergé à un client tel qu’un navigateur Web. HTTP a fait l’objet de plusieurs mises à jour au fil des ans, depuis le HTTP/1.1 qui a été utilisé sur l’Internet en 1997 jusqu’au HTTP/2 standardisé en 2015 et qui a permis une plus grande réactivité en permettant des requêtes parallèles. Il y a également eu une adoption généralisée au cours des dernières années du protocole HTTPS, la version sécurisée du HTTP qui utilise le chiffrement pour communiquer entre le serveur et le client.

Le HTTP/3 utilise un type de protocole différent des précédentes versions. Les anciennes versions utilisent le protocole TCP (Transmission Control Protocol), mais la nouvelle version utilise plutôt un protocole nommé QUIC qui est plus rapide. Il inclut également la prise en charge intégrée de la sécurité de la couche de transport (TLS), la partie de protection du HTTPS.

Tout cela signifie que les sites Web devraient progressivement devenir plus réactifs et plus sûrs à mesure que leurs hôtes adoptent le HTTP/3. Le mouvement « devrait rendre le Web meilleur pour tout le monde », selon Ryan Hamilton, ingénieur logiciel chez Google, qui a partagé ses réflexions dans un article de blog. « Les équipes Chrome et Cloudflare ont travaillé en étroite collaboration pour faire passer le HTTP/3 et QUIC aux technologies largement adoptées pour améliorer le Web ».

Testez-le avec Chrome Canary

Le HTTP/3 est maintenant disponible si vous utilisez Chrome Canary, la version de test de Chrome. Cette version du navigateur vous permet de prévisualiser les nouvelles fonctionnalités avant qu’elles ne soient déployées sur Chrome grand public. Mais attention : la version Canary présente des caractéristiques très expérimentales, et peut être instable. C’est donc plus un outil pour jouer avec que le navigateur que vous voulez utiliser au quotidien, mais si vous voulez avoir un aperçu avancé des fonctionnalités futures, vous pouvez l’essayer.

« Google Chrome Canary vient de devenir le premier navigateur (disponible) à intégrer la prise en charge (très) expérimentale #QUIC et HTTP/3 », a déclaré Robin Marx sur Twitter. Pour activer la fonction, vous ajoutez les flags –enable-quic –quic-version=h3-23. Ceci devrait faire apparaître http/2+quic/99 dans les outils de développement du navigateur qui, selon Marx, est « en fait le http3 déguisé ».

Mots-clé : ChromeCloudflareFirefoxHTTP/3
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.