Fermer
OS

Google laissera ses rivaux utiliser le widget de recherche Android par défaut

Google laissera ses rivaux utiliser le widget de recherche Android par défaut

Les efforts de Google pour se conformer à la réglementation antitrust de l’Union européenne apportent des modifications majeures aux appareils Android. Si la société a commencé à inciter les utilisateurs à utiliser d’autres moteurs de recherche et navigateurs, une nouvelle mise à jour substantielle est prévue.

Google a annoncé en fin de semaine dernière qu’elle autoriserait d’autres fournisseurs de recherche à s’inscrire avec le widget d’écran d’accueil Android, permettant ainsi aux utilisateurs de remplacer Google par tout autre moteur de recherche qu’ils souhaitent.

Un paramètre analogue sera proposé pour Chrome, et Google explique que les utilisateurs peuvent ainsi activer les nouvelles options de recherche lors de la configuration d’un nouveau smartphone ou d’une tablette Android en Europe.

« L’année prochaine, nous proposerons aux utilisateurs d’Android un nouveau moyen de sélectionner un moteur de recherche pour alimenter un champ de recherche sur leur écran d’accueil et par défaut dans Chrome (s’il est installé). Les fournisseurs de services de recherche peuvent demander à faire partie du nouvel écran de choix, qui apparaîtra lorsque quelqu’un installera un nouveau smartphone ou une tablette Android en Europe », a déclaré Paul Gennai, directeur de la gestion des produits de Google.

Une mise à jour prévue pour début 2020

« Comme toujours, les utilisateurs peuvent continuer à personnaliser leurs appareils à tout moment après leur configuration. Cela inclut la sélection des applications à télécharger, la modification de la disposition des applications à l’écran et le changement de fournisseur de recherche par défaut dans des applications telles que Google Chrome ».

Toutefois, avant que leurs noms ne soient répertoriés dans le nouvel écran de configuration, les fournisseurs de recherche doivent s’inscrire au programme. Google indique que les applications peuvent déjà être soumises à compter du 2 août. Les fournisseurs varient d’un pays à l’autre, mais on va retrouver des options communes comme Bing et d’autres.

En ce qui concerne les utilisateurs, le nouvel écran de choix devrait être opérationnel début 2020 sur les appareils Android vendus sur le Vieux Continent, y compris ici les smartphones Pixel de Google (dont la dernière génération devrait faire ses débuts à l’automne).

Mots-clé : AndroidGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.