Fermer
Microsoft

Microsoft brevette un appareil pliable avec d’astucieux boutons multifonctions

Microsoft brevette un appareil pliable avec d'astucieux boutons multifonctions

Un autre brevet de Microsoft concernant un périphérique pliable a été mis au point et explique comment un tel élément matériel pourrait comporter des boutons multifonctions intelligents pour améliorer l’expérience globale de l’utilisateur.

Le dernier brevet récemment repéré par Windows Latest concerne le « contrôle spécifique à l’orientation », plus particulièrement les boutons capables d’activer différentes fonctions en fonction de la configuration du matériel pliable.

Et bien que le dispositif cité semble être un smartphone pliable — et que l’ordinateur « portable » Andromeda de Microsoft n’est plus une priorité — la technologie pourrait néanmoins être appliquée à la tablette à double écran Surface Centaurus, et a en effet été secrètement exhibée par Microsoft il n’y a pas si longtemps. Bien évidemment, le concept pourrait simplement être abandonné à un moment donné.

Quoi qu’il en soit, l’idée est de multiplier les actions sur un bouton. Il faut le voir comme une sorte de bouton ou de capteur pouvant effectuer différentes opérations en fonction de la manière dont l’appareil est actuellement utilisé. Par exemple, si le périphérique pliable est fermé, vous pouvez avoir un bouton à l’extérieur qui allume le périphérique et/ou le déverrouille (éventuellement par la reconnaissance d’empreintes digitales). Ensuite, lorsque le périphérique est ouvert et utilisé, le même bouton peut changer automatiquement de fonction pour mettre le matériel en mode veille.

Un simple brevet

De plus, le bouton en question pourrait accéder à différentes fonctionnalités par une pression courte ou longue. Lorsque l’appareil est ouvert, une courte pression peut accéder au mode veille, tandis qu’une pression plus longue peut déclencher une mise hors tension complète. Microsoft note qu’il n’y a pas de réelle limite au nombre de fonctions auxquelles de tels boutons ou capteurs pourraient être liés.

Bien que cela puisse être plus déroutant qu’utile pour l’utilisateur, l’idée est de réduire le nombre de boutons sur l’appareil et de rendre les choses plus pratiques et rationalisées pour l’utilisateur. Seul le temps nous dira si cela permettra à Centaurus, à Andromeda ou à tout autre élément périphérique que Microsoft est en train de préparer.

Mots-clé : AndromedabrevetSurface
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.