Fermer
OS

Pour son OS, Huawei dépose les marques Huawei Ark OS, Huawei Ark et Ark OS

Pour son OS, Huawei dépose les marques Huawei Ark OS, Huawei Ark et Ark OS

Nous savions depuis un moment que Huawei travaillait sur une alternative à Windows et Android, mais nous avons enfin ce qui pourrait être le nom officiel que la société pourrait utiliser lorsque l’OS arrivera en phase de développement final.

Un dépôt de marque auprès de l’EUIPO (European Union intellectual Property Office) découvert par AndroidHeadlines révèle que Huawei envisage trois noms différents pour son système d’exploitation, à savoir Huawei Ark OS, Huawei Ark et Ark OS.

Il est fort probable que l’OS de la marque chinoise sera éventuellement Huawei Ark OS lorsqu’il sera prêt à faire ses débuts publics sur des appareils vendus par la société. Ark OS est censé aider Huawei à contourner les restrictions américaines qui l’empêchent d’utiliser Windows et Android.

Selon un ordre signé par le président américain Donald Trump plus tôt ce mois-ci, il est interdit à Huawei de faire des affaires avec des sociétés américaines. En d’autres termes, il ne peut plus utiliser ses produits, notamment Windows et Android, les deux systèmes d’exploitation que la firme utilisait sur ses propres smartphones et ordinateurs.

Un OS déjà en chantier

Sans système d’exploitation pour ces périphériques, Huawei a lancé le développement de sa propre plateforme interne. Connu sous le nom de code Hongmeng, le système d’exploitation Huawei pourrait voir le jour pour la première fois cette année alors qu’il devrait faire ses débuts sur des produits destinés au marché chinois. Le lancement international du système d’exploitation de Huawei est prévu pour 2020, date à laquelle une nouvelle série d’appareils devrait être commercialisée en Europe.

Hongmeng, ou Huawei Ark OS, alimentera aussi bien les ordinateurs personnels que les smartphones, selon le développement du géant chinois en tant que plateforme universelle censée fonctionner sur plus d’une catégorie d’appareils.

Ce matin, il a été rapporté qu’en plus de Google, Microsoft empêchait également Huawei d’utiliser Windows sur de nouveaux appareils. Les ordinateurs portables existants fonctionnant sous Windows continueront à recevoir les mises à jour normalement.

Mots-clé : ArkArk OSHongmengHongmeng OSHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.