Fermer
Périphériques

Le GPU des ordinateurs portables avec une puce Intel Ice Lake va être boosté

Le GPU des ordinateurs portables avec une puce Intel Ice Lake va être boosté

Lorsque les processeurs (CPU) Ice Lake d’Intel seront livrés plus tard cette année, ces processeurs pour ordinateurs portables vont pouvoir se vanter de beaucoup de choses. Ce seront les premières puces Intel gravées en 10 nm à être produites en grand volume. Ils seront les premiers membres de la famille Core de 10e génération d’Intel. Et, ils seront également les premières puces à être équipés de processeurs graphiques (GPU) Intel Gen11.

Pourquoi est-ce si important ? Selon Intel, la technologie graphique intégrée à ces puces offre une amélioration des performances allant de 1,4 à 2,1 fois par rapport à un ordinateur doté d’un CPU Intel Core i7-8565U de 8e génération et d’un GPU Gen9.

Cela devrait vous permettre de jouer sur PC à des jeux plus modernes à des résolutions 1080p sur des ordinateurs portables équipés de la nouvelle puce d’Intel, et dépourvus d’une carte graphique supplémentaire. AnandTech rapporte que ce sont les premiers processeurs d’Intel à offrir une performance graphique de 1 téraflop

Le site note également qu’une puce Ice Lake-U avec un GPU Gen11 semble être assez compétitive avec un processeur AMD Ryzen 7 3700U couplé à une carte graphique AMD Radeon Vega 10 lorsque les deux puces tournent à 25 W. La différence réside dans le fait que de nombreux fabricants d’ordinateurs portables utilisent le réglage par défaut d’Intel de 15 watts, tandis que de nombreux ordinateurs dotés de la puce AMD sont configurés à 25 W. AMD peut donc toujours avoir un avantage en matière de performances réelles.

Une génération très attendue

Vous pouvez trouver plus de détails sur AnandTech et PC World – mais notez que les résultats obtenus jusqu’à présent proviennent tous de tests effectués par Intel. Encore une fois, les résultats obtenus dans le monde réel peuvent sembler un peu différents une fois que des testeurs auront une chance d’exécuter des tests sur les nouvelles puces d’Intel.

Pendant ce temps, Intel réaffirme également que la nouvelle architecture graphique ne fait que s’inscrire dans l’histoire de la gamme Ice Lake. Quelques autres nouvelles fonctionnalités incluent :

  • Architecture de base « Sunny Cove »
  • Prise en charge native du Thunderbolt 3 et du Wi-Fi 6 (802.11ax)
  • Deep Learning Boost (DL Boost) pour des fonctionnalités d’intelligence artificielle dans le processeur
  • Instructions IA pour le GPU

Ces ajustements liés à l’IA devraient offrir « un débit d’inférence d’IA maximal jusqu’à 8,8 fois supérieur ». Intel aura probablement davantage à dire sur ses futurs processeurs Ice Lake lors de sa keynote au Computex 2019 ce mardi 28 mai.

Mots-clé : Computex 2019Ice LakeIntel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.