Fermer
Tests

Test du Huawei P30 : un « appareil photo » de poche

Test du Huawei P30 : un « appareil photo » de poche

Les smartphones de la gamme P de Huawei sont réputés pour être de fantastiques appareils pour la photographie — c’est ce que le P signifie, après tout. Et avec le Huawei P30, la société a clairement décidé de créer un autre smartphone qui surpasse ses concurrents dans le domaine de la photo.

Lancé le 26 mars dernier à Paris, aux côtés du Huawei P30 Pro et de toute une gamme d’autres gadgets connectés, Huawei souhaite que le smartphone « révolutionne » la façon dont les gens prennent des photos avec leur smartphone. Mais, le Huawei P30 peut-il tenir cette lourde promesse ?

Et même si le P30 offrait les meilleures capacités photographiques au monde, un smartphone se résume bien plus qu’à la caméra. Est-il conforme aux autres fonctionnalités clés que nous attendons d’un flagship et à ses performances globales ? Avec une concurrence toujours plus accrue, notamment en provenance de Chine, Huawei arrivera-t-elle à se démarquer avec son nouveau P30 ? C’est ce que l’on va essayer de découvrir dans la suite de cet article.

Dans la boite :

  • Huawei P30
  • Chargeur mural de 22,5 watts
  • Câble USB-C vers USB standard
  • Coque en silicone
  • Outil SIM

Note : j’ai finalisé le test de ce Huawei P30 avant le brouhaha qui entoure la marque chinoise, notamment après l’injonction ordonnée par Donald Trump, empêchant toute société américaine de travailler avec le géant chinois. À ce jour, difficile de dire ce que la marque va devenir, et surtout si elle va pouvoir s’appuyer sur Android, et pousser des mises à jour de sécurité et annuelle pour le Huawei P30. Dans la suite de cet article, je vous présente le smartphone sans évoquer ce mal être actuel. 

Huawei P30: conception

Soyons clairs : le Huawei P30 a fière allure. Le smartphone présente un élégant design en métal et en verre, qui, à mon avis, est tout aussi chic que le Galaxy S10. Concernant sa taille, le Huawei P30 est la définition même du smartphone de taille moyenne : 149,1 x 71,4 x 7,6 mm et un poids de 165 g. Il fait presque la même taille que le Galaxy S10 de Samsung, bien que le P30 soit un peu plus lourd. De loin, l’appareil ressemble fortement à son aîné.

L’arrière et l’avant du smartphone sont recouverts d’un verre Gorilla Glass de Corning, qui, combiné aux bords arrondis et à l’élégant design, confère au P30 une sensation de qualité supérieure. Cependant, le haut et le bas du smartphone sont plats, les côtés étant arrondis, et, avec le rebord de la caméra assez visible à l’arrière, on peut dire que le look est légèrement moins attrayant qu’un modèle premium. Rassurez-vous, rien de choquant !

Le bas de l’appareil loge les ports USB-C et une prise casque de 3,5 mm, et à droite on retrouve le bouton de réglage du volume et le bouton d’alimentation/verrouillage.

Cette présence de la prise casque est un peu surprenante étant donné que le Huawei P20 n’en avait pas, et personnellement je suis heureux de la voir de nouveau sur le smartphone — bien que le P30 ait été lancé avec les écouteurs sans fil Huawei FreeLace, qui se connecte à l’appareil par le port USB-C pour la charge et la configuration, l’entreprise n’était donc pas tenue de remettre le port sur le smartphone.

Des coloris attrayants

Le Huawei P30 se distingue des autres smartphones par son châssis coloré, car il est proposé dans une gamme de motifs dégradés : Nacré (bleu pâle), Aurora (bleu plus vif) et noir standard. Huawei m’a envoyé le modèle Aurora pour mon test, et il est clairement distinct des autres smartphones du marché.

La qualité de fabrication est excellente, même si la coque arrière en verre m’a obligé à loger l’appareil dans l’étui en silicone transparent fourni dès que possible. Comme tous les smartphones avec une coque en verre, je ne suis pas convaincu que le P30 survivra à une grave chute. Le seul inconvénient majeur de la conception réside dans le fait que, contrairement à son frère plus cher, il ne prend pas en charge sans fil Qi. De plus, l’indice de résistance à la poussière et à l’eau est à IP53 et non à IP67. Autrement dit, il ne survivra qu’à une exposition à la pluie et non à une immersion totale dans l’eau.

Huawei P30 : écran

L’écran OLED de 6,1 pouces occupe une quantité impressionnante de la face avant du smartphone, cassé seulement par une encoche en forme de « goutte d’eau » située dans la partie supérieure contenant la caméra frontale. L’écran a une résolution de 2 340 x 1 080 pixels, et offrant une plage de luminosité plus large et des couleurs plus vives.

En utilisation réelle, l’écran du Huawei P30 est excellent. La luminosité maximale de cet écran est visiblement plus lumineuse que celle des écrans des autres smartphones que j’ai pu avoir entre mes mains, mais les couleurs semblent un peu plus pâles — je l’ai uniquement constaté lorsque je plaçais côte à côte les smartphones. Autrement dit, la différence n’est donc pas significative. La résolution full HD+ n’est pas la plus haute résolution, mais les icônes et le texte ont toujours la même netteté.

Grâce au grand écran, vous allez apprécier jouer sur le smartphone. L’espace sur l’écran est également idéal pour la lecture de contenus multimédias. L’affichage lumineux aide à rendre le contenu plus beau. Les couleurs légèrement plus ternes importent moins pour les films et les séries TV que pour la photographie. Globalement, la qualité de l’écran était fantastique.

Huawei P30 : interface et fiabilité

Huawei exécute sa propre surcouche utilisateur, EMUI, basée sur Android 9 Pie. Il est bon de mentionner qu’il n’est pas aussi intuitif que le système d’exploitation standard, bien que vous puissiez le modifier pour vous rapprocher un peu plus de la version standard d’Android si vous préférez. L’interface utilisateur par défaut ne contient pas de tiroir d’applications. Ainsi, lorsque vous téléchargez une application, elle sera affichée sur une page d’accueil. Dans le menu des paramètres, vous pouvez activer le tiroir, mais cela ne fonctionne pas de la même manière que dans la version native d’Android, vous ne pouvez pas glisser pour y accéder.

Vous devez appuyer sur un bouton pour l’ouvrir sur la page d’accueil, ce qui n’est pas très intuitif. Au lieu de cela, je me suis retrouvé à parcourir la page d’accueil pour naviguer dans le smartphone, qui affiche des applications récentes et une barre de recherche pour trouver tout le reste.

Les icônes des applications propriétaires de Huawei, très nombreuses et lumineuses, qui pourraient faire penser que l’écran d’accueil peut ressembler davantage à un projet artistique pour enfant qu’à une interface pour smartphone. Ce n’est pas forcément moche, mais c’est vraiment un goût particulier.

En règle générale, l’interface utilisateur du Huawei P30 est identique à celle d’Android 9, avec des fonctionnalités telles que la luminosité adaptative et une barre de volume incrustée latéralement.

Le déverrouillage

Il convient de noter que la reconnaissance du visage et des empreintes digitales est un peu lente dans le Huawei P30. La reconnaissance du visage prend souvent quelques secondes à me reconnaître, et déverrouiller le smartphone ne semblait pas toujours se dérouler sans heurts, même s’il me reconnaissait dans des environnements sombres ou lorsque je portais mes lunettes.

Le capteur d’empreintes digitales intégré à l’écran a également mis du temps à reconnaître mon doigt par rapport à d’autres smartphones, et il est un peu trop bas sur l’écran pour pouvoir être utilisé de manière intuitive.

Huawei P30 : performances

Le processeur Kirin 980 équipant le Huawei P30 est plutôt puissant, de sorte que le smartphone peut exécuter toutes sortes de jeux haut de gamme avec un minimum de retard ou un autre problème. En outre, il dispose de 6 Go de mémoire vive (RAM), idéals pour les tâches gourmandes !

Pour mettre ceci en valeur j’ai effectué un benchmark de mon Huawei P30, et celui-ci a généré un score multi-cœurs de 9 730 points — un chiffre impressionnant, presque aussi bon que celui des iPhone XS et Galaxy S10, qui ont respectivement atteint 11 481 et 11 002 points. C’est un énorme bond en avant par rapport aux 6 681 points du Huawei P20.

Un score aussi élevé signifie que le smartphone fonctionnera sans à-coups, mais c’est la caméra du smartphone qui en a le plus besoin, car toute la puissance sous le capot alimente la gamme d’intelligence artificielle (IA) et de tâches de post-traitement nécessaire pour capturer d’excellents clichés.

Les amateurs de musique apprécieront les haut-parleurs et le son stéréo de très bonne qualité.

Huawei P30 : caméra

Le gros argument de vente du Huawei P30 est la caméra — c’est probablement la raison pour laquelle vous envisagez d’acheter le smartphone, et c’est ce dont Huawei a le plus parlé lors du lancement. La configuration à triple capteur photo dont bénéficie le P30 est assez impressionnante, mais la gamme d’effets photographiques et d’outils proposés renforce la domination du smartphone dans ce secteur hautement concurrentiel.

L’attraction principale est le capteur grand-angle de 40 mégapixels d’une ouverture f/1.8, couplé à un capteur ultra-large de 16 mégapixels d’une ouverture f/2.2 et un téléobjectif de 8 mégapixels d’une ouverture f/2.4. Et ensemble, ils sont capables de prendre d’étonnantes photos.

Impressionnant la nuit

Le capteur de 40 mégapixels utilise la technologie Super Spectrum de Huawei, ce qui signifie qu’il capte la lumière RYYB au lieu du RGB que la plupart des capteurs utilisent. Selon Huawei, ce procédé permet au P30 de capturer des images avec des couleurs plus naturelles et plus vives, et de prendre des prises de vue considérablement améliorées par faible luminosité. Prendre des photos de nuit ou dans des environnements intérieurs sombres est tout simplement parfait, le sujet se voyant beaucoup mieux que les autres photophones du marché.

Ceci est rendu possible par le « mode Nuit » de la caméra, qui nécessite une exposition plus longue pour prendre de meilleures photos (vous devez donc vous assurer de maintenir stable le smartphone), même j’ai également obtenu de superbes photos en utilisant le mode de prise de vue standard.

L’autre avantage du capteur Super Spectrum réside dans le fait qu’il capture davantage de détails colorimétriques, les modes de couleurs Vivid ou Smooth améliorant les couleurs naturellement vives, sans accentuer artificiellement les couleurs atténuées, ce qui permet de conserver un look naturel aux objets.

Un zoom bluffant

Une autre caractéristique impressionnante de la configuration de la caméra du Huawei P30 — et certainement la plus amusante à utiliser — est la fonction zoom. En plus de capturer des prises de vue ultra-larges, vous pouvez zoomer jusqu’à 30x en images ou 10x en vidéos — pas le zoom 50x du P30 Pro, néanmoins impressionnant.

En utilisant un zoom 30x, on peut voir les détails qui étaient imperceptibles avec le zoom 1x, et bien que la qualité de l’image en souffre et que des mains légèrement tremblotantes peuvent facilement gâcher une photo, je reste impressionné par la quantité de détails retenus.

Bien sûr, vous ne prendrez pas toujours des photos de nuit ou à de grandes distances, et le mode standard est parfaitement fiable : presque toutes les photos que vous allez prendre vont être superbes, allant des plans larges de haute qualité aux plans rapprochés au niveau parfait.

Multiples résolutions vidéo

Le Huawei P30 prend en charge une gamme de résolutions vidéo et de fréquences d’images allant du 720p HD au 4K Ultra HD à 30 ips, bien que si vous souhaitez filmer à 60 ips, votre seule option est le full HD (1080 p) et les effets vidéo ne sont pas disponibles à des résolutions plus élevées.

La caméra frontale est dotée d’un capteur de 32 mégapixels, et prend des selfies qui seront toujours riches en détail. Les photos prises avec cet appareil photo semblaient étonnantes et bien plus naturelles en matière de couleurs et de flou d’arrière-plan que celles prises avec des téléphones rivaux. Il existe également une série d’effets que vous pouvez utiliser pour les selfies, y compris un effet « éclairage de scène » qui rétablit l’arrière-plan et met en valeur votre visage, créant ainsi des clichés d’aspect professionnel.

J’ai vraiment été impressionné par la qualité des photos prises avec le P30. S’il n’y avait pas eu le P30 Pro, ce smartphone serait certainement le meilleur photophone sur le marché.

Huawei P30 : autonomie

Le Huawei P30 est doté d’une batterie d’une capacité de 3 650 mAh, ce qui est suffisant pour une journée d’utilisation modérée à intense avec une quantité suffisante en réserve. Jouer, regarder des films et consommer du contenu sur le Web peut se faire sur une période assez longue. Si vous activez l’optimiseur de Huawei, vous allez être alerté des applications inactives qui épuisent la batterie.

Le P30 prend en charge la technologie de charge rapide SuperCharge de Huawei jusqu’à 100 W, qui, selon Huawei, chargera le téléphone au maximum en 17 minutes. Cependant, le chargeur requis n’est pas encore disponible, et Huawei n’a pas encore annoncé quand nous le verrons. Au lieu de cela, un chargeur standard est inclus, ce qui m’a permis d’alimenter le smartphone de 0 à 100 % en une heure.

Cependant, le P30 ne dispose pas de la capacité de charge sans fil, contrairement au P30 Pro – et c’est une caractéristique importante pour un flagship de nos jours.

Huawei P30 : différences avec le P30 Pro

Et si vous recherchez un résumé de toutes les différences majeures entre le modèle P30 standard et la version phare Pro, voici un bref résumé :

  • Taille de batterie réduite de 10 % sur le P30 (3 650 mAh sur le P30, 4 200 mAh sur le Pro)
  • Taux de charge plus lent (22,5 W en P30 de 0 à 50 % en 30 minutes, 40 W sur le P30 Pro, de 0 à 70 % en 30 minutes)
  • Le P30 ne dispose pas de la charge sans fil
  • Le P30 Pro a un indice de protection IP68 (résistance à l’eau et à la poussière), tandis que le P30 n’a qu’un indice de protection IP53 (il est seulement résistant aux éclaboussures)
  • Le Capteur ToF (Time of Flight) sur le Pro, absent sur le P30
  • Le P30 ne dispose pas de la stabilisation d’image optique sur le capteur principal, f/1,6 le sur Pro, f/1,8 sur le P30
  • Le P30 n’a pas le capteur périscope, a un objectif téléobjectif 3x (contre 5x sur le Pro)
  • L’objectif ultra-large est différent sur le Pro (capteur de 20 mégapixels à 16 mm sur le Pro, contre un capteur de 16 mégapixels à 17 mm à P30)
  • Le Blaster IR est absent sur le Pro
  • Le P30 a une prise casque, le modèle Pro n’en a pas

Huawei P30 : verdict

Comme susmentionné, si le Huawei P30 Pro n’existait pas, le Huawei P30 disposerait de la meilleure caméra sur le marché. Il peut prendre des photos de haute qualité à l’aide de toute une gamme de modes et d’effets.

Au-delà de l’appareil photo, le Huawei P30 ressemble à bien des égards à un smartphone de milieu de gamme plutôt qu’à un produit phare capable de rivaliser avec le meilleur de Samsung et d’Apple. Il présente d’excellentes caractéristiques techniques et un superbe design, mais présente également quelques manques comme la charge sans fil et une interface utilisateur qui pourrait être meilleure.

Si vous recherchez une caméra de qualité sur un smartphone, vous avez trouvé votre précieux, car le Huawei P30 est un appareil cinq étoiles pour la photographie.

Noter cet article

Design 9
Écran 8.5
Performances 9
Logiciel 8
Caméra 9.5
Autonomie 9

Résumé

8.8 Très bon Le Huawei P30 ne correspond pas au P30 Pro en ce qui concerne les performances de l'appareil photo, mais se comporte étonnamment bien partout ailleurs. Le smartphone a un design haut de gamme qui offre à ses principaux rivaux, comme le Galaxy S10, un véritable challenger. Sous le capot, il possède d'excellents composants qui répondront à 99 % des besoins des acheteurs. Le seul inconvénient est que sa surcouche Emotion UI est toujours en retrait par rapport aux autres.

Mots-clé : HuaweiHuawei P30
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.