Fermer
Google

Les publications publiques Google+ seront disponibles sur Internet Archive

Les publications publiques Google+ seront disponibles sur Internet Archive

Internet a une mémoire assez longue, mais si le contenu est supprimé, il finira par disparaître définitivement. Heureusement, Internet Archive existe pour servir à la fois de musée et de bibliothèque au passé d’Internet. « Notre mission est de fournir un accès universel à toutes les connaissances », affirme Internet Archive. Bientôt, cela comprendra même les publications Google+ accessibles au public qui auraient été oubliées à jamais.

Son dernier projet consiste à aider les futures générations à se rappeler qu’autrefois, Google a tenté de créer un réseau social et a échoué. Pour ce faire, l’organisation a révélé qu’elle avait commencé le processus d’archivage des publications publiques de Google+ en utilisant des scripts automatisés pour naviguer à travers la plateforme sociale.

Cependant, en tant que réseau social, ce projet d’archivage pourrait soulever des problèmes de confidentialité. Après tout, bien que le service soit devenu une ville fantôme, il reste certains messages sur Google+ qui n’auraient peut-être pas été jugés accessibles pour le grand public.

Rassurez-vous, seules les publications publiques sont archivées. Fondamentalement, tout ce qui aurait été visible par le public sera archivé.

Problème de confidentialité ?

Néanmoins, si les utilisateurs ne souhaitent pas que leurs publications publiques soient archivées, ils devront explicitement changer le statut de leurs publications. Ils pourraient également supprimer leur contenu ou leur profil Google+ dans le même sens. S’ils ne font rien, par défaut l’archive des publications publiques sera effectuée.

Même dans ce cas, tout ne sera pas préservé. Naturellement, certaines limitations sont imposées. Les commentaires cachés derrière un lien « En savoir plus » sont inaccessibles au robot d’exploration. Les vidéos et les images ne seront pas stockées dans leur résolution native. Évidemment, ces limitations peuvent sembler sans importance étant donné la tâche herculéenne d’archivage du réseau social. La question de savoir si tous ces efforts en valent la peine est une toute autre question.

Mots-clé : Google Plus
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.