Fermer
Tests

Test du Fitbit Charge 3 : un excellent tracker qui vous accompagnera tout le temps

Test du Fitbit Charge 3 : un excellent tracker qui vous accompagnera tout le temps

Cela fait des années que Fitbit a sorti son dernier appareil Charge. Lorsque le bracelet est arrivé sur les étagères, le Fitbit Charge 2 a ajouté une foule de nouvelles fonctionnalités très utile que nous avions vue dans d’autres produits : Fitbit Charge HR, Fitbit Alta et Fitbit Blaze.

Mais depuis lors, nous avons assisté à l’arrivée de dispositifs Fitbit beaucoup plus innovants, tels que la Fitbit Ionic et la Fitbit Versa, tous deux vantant des fonctionnalités plutôt impressionnantes, avec un suivi de l’activité et un GPS intégré pour un suivi précis des activités sportives.

En août 2018, Fitbit a mis à jour sa gamme Charge avec le dispositif de troisième génération, le Charge 3, offrant toujours un suivi de l’activité, du sommeil et de la fréquence cardiaque dans un design plus léger, avec un écran et une étanchéité plus grands.

Mais ces améliorations seront-elles suffisantes pour convaincre les acheteurs ? Son prix plus bas par rapport à ses plus grands frères et sœurs pourrait être un élément déterminant.

Dans la boîte du Charge 3 édition spéciale on retrouve :

  • Fitbit Charge 3
  • Bracelets tissés ou sport (S et L)
  • Bracelets classiques (S et L)
  • Câble de charge
  • Puce NFC pour Fitbit Pay

Fitbit Charge 3 : conception et écran

Le Fitbit Charge 3 a le même écran rectangulaire et la même conception du bracelet que sur son prédécesseur, le Charge 2, mais la conception a été affinée et légèrement modifiée.

Tout d’abord, le Fitbit Charge 3 est plus fin, ce qui donne un aspect moins trapu au poignet. Il est également beaucoup plus léger, car il est fabriqué en aluminium au lieu de l’acier inoxydable qui constituait le châssis du Fitbit Charge 2. Cela rend le nouvel appareil 20 % plus léger et vous pouvez vraiment sentir la différence. En conséquence, vous serez beaucoup à l’aise à le porter toute la journée et la nuit.

Cependant une chose à noter c’est qu’il n’y a pas de boutons pouvant être pressés sur le Charge 3. En effet, ce dernier à un écran entièrement tactile, à contrario du Charge 2, ce qui signifie que vous ferez la plupart de votre navigation avec votre doigt sur l’écran – sur le Charge 2, vous ne pouvez que tapoter pour changer ce qui est affiché.

Toutefois, pour disposer de cette fonctionnalité sur le Charge 3, vous devez utiliser le bouton tactile (« bouton inductif » selon Fitbit) sur le bord gauche du tracker. Vous pouvez l’utiliser pour réactiver l’appareil ou revenir en arrière sur un écran donné. Vous sentirez alors une légère vibration pour vous informer que l’action est bien prise en compte. Après vous êtes habitué à ce dernier, il s’avère être le parfait moyen pour naviguer dans l’interface du tracker.

SpO2 et imperméabilisation

Sur la face inférieure, on retrouve toujours le capteur de fréquence cardiaque PurePulse. Mais, il est maintenant relié à un capteur d’oxymétrie de pouls SpO2. Cela rend la finition générale beaucoup plus ronde et donc plus confortable au poignet.

Une autre nouvelle mise à jour introduite sur le Fitbit Charge 3 est la conception du bracelet. À la place des gros clips métalliques visibles sur le Charge 2, il ne reste plus qu’un minuscule bouton noir qui éjecte la dragonne lorsqu’elle est enfoncée, ce qui vous permet de changer facilement les bracelets en fonction de vos envies et humeurs.

Un autre grand changement dans la troisième génération du Charge est son imperméabilisation. Si le Charge 2 était uniquement « résistant à l’eau », qui signifie qu’il peut supporter quelques éclaboussures pendant l’exercice, cette fois-ci, Fitbit s’est assuré que le Charge 3 puisse suivre votre natation.

Fitbit Charge 3 : écran

Cependant, le gros changement apporté à ce Charge 3 est l’écran, qui est 40 % plus grand que l’écran du Charge 2. Il est toujours en noir et blanc, mais il offre également une légère augmentation de la résolution, et une partie « tactile », comme je l’ai précédemment mentionné.

Même s’il n’est en aucun cas au niveau de celui observé sur la Versa ou la Ionic, l’écran fait le travail et il est capable d’afficher clairement les informations malgré sa petite taille, même dans des conditions de forte luminosité.

Son apparence monochrome est un peu triste à regarder, surtout si vous le comparez à celui de la Versa. Mais, il garantit une utilisation minimale de la batterie.

Fitbit Charge 3 : performances, fitness et fonctionnalités

Le Charge 3 est probablement la solution la plus proche pour laquelle Fitbit a fusionné ses montres connectées avec les dispositifs de suivi d’activité plus élémentaires pour lesquels elle est connue. Ceci est dû au fait qu’il a été mis à niveau par rapport au Charge 2, qui était assez basique pour ce qui est des fonctionnalités dites connectées.

Par exemple, l’appareil peut désormais vous fournir de meilleures notifications de toutes les applications tierces de votre smartphone, ce que le Charge 2 ne pouvait pas, car il était seulement capable de vous alerter des appels téléphoniques et des SMS. Il dispose également d’un bon nombre d’autres nouvelles fonctionnalités, telles que des minuteurs et la météo.

Avec un écran de cette taille, il n’est pas surprenant que vous ne puissiez pas télécharger d’applications sur le Charge 3 comme vous le feriez avec les Fitbit Ionic ou Fitbit Versa.

Toutes les fonctions de suivi d’activités multisports générales que vous pouvez attendre d’un tracker d’activité Fitbit sont disponibles sur le Charge 3, comme le suivi de la fréquence cardiaque 24 h/24, les séances d’entraînement et la respiration guidée pour la relaxation, ainsi que de nouveaux ajouts tels que le suivi de la natation. En plus de la natation, le Charge 3 offre la possibilité de suivre la course en plein air, la course sur tapis roulant, la marche et la musculation, ainsi que les entraînements à vélo et par intervalles, comme sur le Charge 2.

Personnellement, je n’ai rencontré aucune problématique en testant quasiment toutes les activités. Comme avec son prédécesseur le Charge 3 peut automatiquement suivre votre activité, vous évitant ainsi de démarrer manuellement des sessions. Par exemple, si vous démarrez une activité, le bracelet le détectera et commencera la surveillance de celle-ci. Il vous permet également de démarrer puis de suspendre un entraînement sans mettre fin à une session.

Pas de GPS

Cependant, un inconvénient est qu’il n’y a pas de GPS dédié sur ce tracker. C’est dommage, surtout pour les coureurs les plus ardus, d’autant que les produits moins chers sur le marché sont capables de suivre votre position sans votre smartphone — encore une fois c’est un compromis à faire pour offrir une excellente autonomie.

Néanmoins, le Charge 3 utilise un mode de fonctionnement « GPS connecté ». Par conséquent, il fonctionnera au moins avec le GPS de votre smartphone pour suivre la distance parcourue. Ainsi, vous pourrez toujours garder un œil sur votre parcours. Pour ce faire, il vous suffira de sortir votre smartphone lorsque vous allez courir ou faire du vélo. Vous pouvez facilement vous connecter au GPS de votre smartphone depuis l’application Fitbit, que j’aborderais plus tard.

Bien que je ne l’ai pas testé, le suivi de la santé de la femme est désormais également à portée de main ; vous pourrez donc utiliser le Charge 3 pour suivre vos prochaines règles.

Paiements sans contact

En outre, vous allez pouvoir profiter de Fitbit Pay, comme nous l’avons vu sur les modèles Fitbit Ionic et Versa. Pour rappel, cette fonctionnalité vous permettra d’effectuer de simples paiements en apposant votre bracelet sur le terminal de paiement, comme vous pourriez le faire avec une carte bancaire lors d’un paiement sans contact. Il convient néanmoins de noter que cette caractéristique est uniquement disponible sur les modèles « éditions spéciales » à 169,95 euros au lieu de 149,95 euros pour le modèle de base. En outre, il faudra également une banque compatible, que vous pouvez vérifier depuis ce lien.

Fitbit Charge 3 : suivi du sommeil

Le suivi du sommeil fait un retour sur le Charge 3, vous donnant un aperçu de votre nuit avec des détails sur le sommeil paradoxal, léger et profond. J’ai trouvé que le bracelet connecté était assez confortable pendant le sommeil. Comme avec toute technologie de suivi du sommeil, vous ne savez jamais à quel point celui-ci arrive à parfaitement suivre votre nuit. Mais, ce que le Charge 3 a enregistré pour moi me semblait plutôt correct en comparant les données avez d’autres trackers que j’utilise.

Il y a aussi un mode d’alarme silencieuse, qui fait vibrer le tracker sur votre poignet pour vous réveiller en douceur sans déranger personne d’autre à proximité. C’est une bonne idée, mais je ne sais pas si celle-ci sera utile pour les gros dormeurs.

Fitbit Charge 3 : applications

La plateforme Fitbit reste pratiquement inchangée depuis mon test de la Versa, et elle est toujours aussi impressionnante qu’elle l’était à l’époque. C’est clair, simple à comprendre et tout est facile à naviguer. Le Charge 3 se synchronise en Bluetooth et offre une expérience beaucoup plus rapide et fluide que les applications concurrentes.

J’ai testé le Charge 3 avec l’application Android, mais elle est également disponible sur iOS. Dans l’écran d’accueil de l’application, vous trouverez cinq onglets principaux : Tableau de bord, Défis, Conseil, Communauté et Notifications.

Le tableau de bord est l’écran principal, qui présente toutes les données collectées chaque jour – de la consommation de nourriture et d’eau (si vous la renseignez) au nombre de pas effectués – sous forme de mosaïque, ce qui permet de personnaliser facilement l’ordre de ce que vous voulez voir.

Simple et clair

Chaque mesure est couplée d’une barre circulaire qui se déplace dans le sens des aiguilles d’une montre au fur et à mesure que vous vous approchez d’un objectif, ce qui signifie qu’il est facile de voir si vous devez davantage vous bouger. En cliquant sur chacune de ces métriques, vous allez obtenir davantage de détails.

L’autre onglet notable est l’option Compte, qui se trouve en haut à droite de l’application et vous permet de modifier les objectifs, de configurer un autre suivi Fitbit ou d’accéder à d’autres paramètres, tels que l’ajout d’une zone de fréquence cardiaque personnalisée.

Il existe également un lien pour voir quelles autres applications que vous avez peuvent être liées à l’application Fitbit, telles que MyFitnessPal, ce qui est excellent pour le suivi d’un régime. Vous pouvez également accéder aux paramètres tels que la conception de l’écran du Charge 3, les alarmes silencieuses, l’objectif principal, etc.

Fitbit Charge 3 : autonomie

Fitbit estime l’autonomie du Charge 3 pendant 7 jours, au lieu de 5 pour son prédécesseur. Je n’ai pas atteint cette limite au début, ce qui est tout à fait normal étant donné que j’ai abondamment utilisé celui-ci pendant ma phase de test. Ainsi, si vous n’utilisez pas constamment le suivi d’activité et les fonctionnalités connectées plus d’une fois par jour, vous serez en mesure de vous rapprocher du temps estimé de 7 jours avec une seule charge.

En moyenne, j’ai constaté une autonomie de 6 jours, ce qui est toujours alléchant, car cela signifie que vous ne rechargeriez le périphérique qu’une fois par semaine, à peu près.

Dans la boîte, vous trouverez que le Charge 3 est livré avec un chargeur propriétaire. Bien que cela puisse se comprendre, c’est dommage, car on aurait préféré un port standard micro USB ou USB-C.

Un autre problème est de trouver le bon moment pour charger l’appareil. Le temps évident pour charger un wearable ou un smartphone est la nuit, mais si vous voulez porter le Charge 3 au lit pour surveiller votre sommeil, vous ne pourrez pas le faire. Vous devrez donc trouver un moment où vous ne souhaitez pas suivre quoi que ce soit afin de pouvoir la recharger.

Heureusement, le Charge 3 indique le pourcentage sur l’autonomie de l’appareil, de sorte que vous ne serez pas pris au dépourvu.

Fitbit Charge 3 : verdict

Bien que son ensemble de fonctionnalités ne soit pas dans la même catégorie que celle de sa grande sœur, la Fitbit Versa, le Fitbit Charge 3 offre bon nombre des mêmes fonctionnalités, mais dans un design plus compact et léger. Il fait également ce pour quoi il est vendu : enregistrer toutes vos données d’activité.

Il y a un écran simple et clair, mais qui reste toujours lumineux, une foule de notifications astucieuses et intelligentes, des capacités de paiement sans contact et toutes les fonctionnalités que les utilisateurs de Fitbit ont connus et adorés.

Mais ce qui le rend intéressant, c’est que vous pouvez vous procurer de superbes fonctionnalités de suivi d’activité, le tout parfaitement intégré à une application bien conçue, pour un peu moins de 150 euros.

Noter cet article

Design 8.5
Fonctionnalités 8.5
Performances 8
Logiciel 8
Autonomie 8.5

Résumé

8.3 Très bon Le tracker d'activité Charge 3 de Fitibit fait à peu près tout ce qu'il faut et couvre la plupart des besoins quotidiens, y compris les notifications émanant de votre smartphone. Mais, la Fitbit Versa offre un peu plus.

Mots-clé : Charge 3Fitbit
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.