Fermer
Smartphones

Samsung dévoile les spécifications clés de son futur smartphone pliable

Justin Denison, Samsung Electronics senior vice president of Mobile Product Marketing, speaks during the unveiling of Samsung’s new foldable screen smart phone, during the Samsung Developers Conference in San Francisco

Samsung a dévoilé son nouvel appareil « Infinity Flex Display » hier soir, comme étant le premier gadget hybride pliable de la société qui transforme un smartphone en une tablette en quelques secondes.

Le géant suc-coréen a annoncé son intention de lancer la production en série uniquement pour l’écran d’ici quelques mois, mais nous n’en savons pas grand-chose au-delà du bref aperçu que nous avons eu sur scène (plongée dans le noir). Le coût est totalement mystérieux, et nous savons très peu de choses sur le fonctionnement réel du logiciel et sur le nombre d’orientations d’affichage qu’il prend en charge.

Lors d’une séance à la suite de la conférence, Samsung a révélé quelques nouvelles informations sur le dispositif prévu, y compris la densité de pixels, taille de l’écran, et le ratio dans les deux modes — pliée et dépliée, comme rapporté par CNET :

La densité de pixels est de 420 ppp en standard, ce qui n’est pas le plus élevé, mais convient parfaitement pour un smartphone. La résolution une fois pliée est de 840 x 1 960 pixels, mais de 1 536 x 2 152 pixels une fois qu’il est déplié. Cependant, les proportions sont les spécifications les plus intéressantes ici. La version pliée du Infinity Flex Display possède un écran de 4,58 pouces avec un ratio 21:9, ce qui en ferait un appareil très grand sur le marché, idéal pour le jeu, le visionnage de vidéos, ou quelque chose comme ça. La version dépliée de la tablette est clairement le mode principal pour ces types d’activités, car elle présente un format d’image plus standard de 4,2 : 3 et une taille d’écran de 7,3 pouces.

Heureusement, le support Android est là

Il y a encore beaucoup de choses que nous ignorons sur le fonctionnement de cet appareil et sur le nombre d’itérations qu’il faudra peut-être à Samsung et aux autres fabricants pour réussir ce facteur de forme. (J’imagine que cela prendra beaucoup de temps). Heureusement, Google a annoncé la prise en charge d’Android pour les « smartphones pliables ». Le support logiciel initial est déjà là et doit maintenant évoluer pour devenir plus robuste au fil des mois.

En fait, l’application Flipboard s’est déjà transformée pour se modifier elle-même en fonction du mode d’exécution du « Infinity Flex Display » :

Évidemment, il est probable que certains autres grands développeurs saisissent l’occasion de créer des versions réactives et modulaires de leurs applications mobiles pour être parmi les premiers à capitaliser sur la tendance du pliable.

Mots-clé : Infinity Flex DisplaySamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Klaxoon et la SNCF vont s’appuyer sur le cloud de Microsoft

Lors de ses experiences18, Microsoft a beaucoup parlé de cloud et d’IA. Mais, outre son intérêt personnel, le géant de...

Fermer